• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

En Ardèche, montez à bord du Mastrou pour ses 50 ans

© Stéphane Hyvon
© Stéphane Hyvon

Le train de l'Ardèche est une activité touristique à succès. Un hommage à ceux qui sont à l'origine de l'exploitation du réseau du Vivarais, alors que la ligne commerciale était vouée à disparaître.

Par Yannick KUSY avec Franceinfo

Pour le demi-siècle du train de l'Ardèche, deux locomotives à vapeur conduisent les passagers dans les gorges du Doux. Ce voyage dans le temps est aussi un retour aux sources. "À l'origine, il y avait deux machines, parce que le parcours utilisé était beaucoup plus pentu. Une machine seule ne pouvait pas monter. Donc on a mis deux machines pour faire la rampe, notamment entre Saint-Agrève et Le Cheylard", explique Yann Janaudy, chef mécanicien du Mastrou

Admirer le paysage et se laisser bercer

Aujourd'hui, le train touristique de l'Ardèche relie Saint-Jean-de-Muzols à Lamastre, à petite allure. Le transport ne se fait pas à plus de 25 km/h. Une allure parfaite pour que les touristes puissent admirer le paysage et se laisser bercer. Ce voyage rend aussi hommage à ceux qui sont à l'origine de l'exploitation du réseau du Vivarais, alors que la ligne commerciale était vouée à la fermeture. Un pari réussi car, l'an dernier, plus de 100 000 personnes se sont assises dans les wagons du Mastrou, faisant du train de l'Ardèche l'une des trois plus importantes activités touristiques du département.

Reportage de Hugo Chapelon et Stéphane Hyvon
Voyage dans le Mastrou, en Ardèche



Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus