Une exposition qui interpelle “ Etrangers et réfugiés en Ardèche pendant la guerre 39/45”

Photographie de l'exposition " Étrangers et réfugiés en Ardèche durant la guerre de 39/45 " / © France 3
Photographie de l'exposition " Étrangers et réfugiés en Ardèche durant la guerre de 39/45 " / © France 3

Le musée de la résistance du Teil retrace l'histoire des " Étrangers et réfugiés d'Ardèche pendant le guerre de 1939/1945 ". 
L'exposition est à voir jusqu'au 31 août 2018.

 

Par Nicolas Ferro

A travers 18 panneaux, composés de documents d'archives et de photographies, l'exposition raconte quelques histoires de ces étrangers et réfugiés en Ardèche. Des histoires de familles, de personnes qui construisent la grande Histoire.

Située en zone libre, le département de l'Ardèche accueille bon nombres de réfugiés. Principalement des italiens et des espagnols qui fuient les régimes fascistes de Franco et de Mussolini. En 1940, au pic de l'affluence, ils sont 150 000 en Ardèche. Mais, le département est aussi une terre où l'application des règles du régime de Vichy sont bien appliquées. Les étrangers et les réfugiés ont l'obligation de se déclarer en mairie. Ils sont ensuite envoyés pour la majorité d'entre eux au travail obligatoire. Les autres sont internés dans des camps comme celui d'Alboussière réservé aux anciens qui ne sont plus en capacité de travailler.

De même, alors que la population juive recensée est très petite en Ardèche, les actes et les paroles antisémites ont libre cours. Deux grandes rafles ont lieu en Ardèche, celle du 26 août 1942 organisée par la préfecture des Bouches-du-Rhône et celle du camp d'Alboussière organisée par la Gestapo le 18 février 1944. 

Le sort de ces populations étrangères est particulièrement difficile. Sans connaissances, quelque fois sans pièces d'identité, ne sachant pas forcément parler le français, ces étrangers sont les plus vulnérables et les premiers touchés. N'ayant plus rien à perdre, quelque uns rejoignent les rangs des résistants.

Etrangers et Réfugiés en Ardèche
Le Musée de la Résistance du Teil en Ardèche accueille une exposition qui s'intéresse aux réfugiés et étrangers qui se trouvaient dans le département durant la seconde guerre mondiale. L'Ardèche "terre d'accueil" a beaucoup souffert des choix des autorités durant le conflit. Intervenants : Anne-Claire Noirbent, directrice du Musée de la Résistance du Teil - Reportage de V. Fize & N. Ferro & P. Dehais




Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus