Face à la sècheresse, la préfecture de l’Ardèche instaure des mesures de restriction d’eau

Publié le Mis à jour le
Écrit par AK
La sécheresse sévit en Ardèche et impose des restrictions d'usage de l'eau.
La sécheresse sévit en Ardèche et impose des restrictions d'usage de l'eau. © Clementz Michel/MAXPPP

La sécheresse sévit en Ardèche depuis plusieurs jours. La préfecture a pris un arrêté régulant l’usage de l’eau. L’Eyrieux, l’Allier, l’Ouvèze, la Beaume et l’Ardèche sont déjà classés en niveau alerte, le Doux vient s’ajouter à la liste.

Arrosages encadrés et lavages limités, voilà les conséquences de la sécheresse qui frappe l'ardèche depuis plusieurs jours. Face à cette météo, la préfecture impose des premières mesures de restriction des usages de l’eau.

Les secteurs hydrographiques de l’Ardèche, de la Beaume, du Doux, de l’Eyrieux, de l’Allier et de l’Ouvèze sont classés en niveau alerte.

Dans ce bassin, l’arrosage est autorisé seulement les lundis, mercredis et vendredi de 20 heures à 9 heures, pour les pelouses et espaces verts. Pour les potagers, il est demandé d’éviter d’arroser entre 11 et 19 heures. Quant aux piscines, le remplissage complet est interdit,  comme le sont les lavages de voitures.

L’Ouvèze, la Beaume et l’Ardèche sont classées en « alerte renforcée » et font l’objet de mesures supplémentaires.

Une météo très variable

Alors que l’été a été particulièrement pluvieux, depuis plus de deux semaines, six cours d’eau du département connaissent désormais des niveaux faibles. Les débits sont à présent inférieurs au seuil d’alerte dans le bassin du Doux et de l’Eyrieux et demeurent sous le seuil d’alerte renforcée dans les bassins de l’Ouvèze, de la Beaume et de l’Ardèche. L’Allier présente également un débit faible. 

La situation doit inciter les usagers à réduire autant que possible leurs consommations pour les jardins, potagers et les espaces publics, etc. En fonction de l’évolution ultérieure des débits, des mesures supplémentaires pourront être prises rapidement.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.