Après un violent incendie à Saint-Julien-Molin-Molette, des barrages anti-pollution installés en Ardèche

Les pompiers ont mis en place des barrages flottants anti-pollution sur la rivière le Ternay, après un incendie dans une menuiserie à Saint-Julien-Molin-Molette dans la nuit de lundi à mardi. Du fuel s'est échappé d'une cuve endommagée par le feu.

Le feu a pris dans une menuiserie de la Loire, à Saint-Julien-Molette mais il a des conséquences jusque dans le département voisin de l' Ardèche. Cet incendie a éclaté dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 novembre. Les images prises pendant l'intervention témoignent de la violence de l'incendie.

Un incendie spectaculaire

durée de la vidéo : 11sec
Violent incendie à Saint-Julien-Molin-Molette (Loire) ©Mairie de Saint-Julien-Molin-Molette

Les pompiers de la Loire ont été appelés peu après 23 heures. Un bâtiment de 500 m² sur trois niveaux s'est totalement embrasé et s'est propagé à une maison mitoyenne.

Le sinistre a éclaté montée des Fabriqués, dans un secteur difficile d'accès pour les pompiers. Le feu a également provoqué un important dégagement de fumées.

L'intervention a mobilisé 33 pompiers de la Loire et des pompiers Ardéchois. Pour venir à bout de ce sinistre, difficile à maîtriser en raison de la configuration des lieux, les soldats du feu ont eu recours à 4 lances incendie.

Le sinistre n'a fait aucun blessé, mais une famille de cinq personnes habitant dans la maison mitoyenne va être relogée, selon le Codis 42. Deux personnes se retrouvent également au chômage technique. 

Barrages filtrants anti-pollution

Lors de l'incendie, une cuve de 500 litres de fuel a été endommagée par les flammes. Selon les pompiers de l'Ardèche, la cuve a laissé échapper des hydrocarbures qui se sont répandus dans le cours d'eau qui rejoint le barrage du Ternay, en Ardèche. 

La retenue dispose d'un captage qui alimente la ville d'Annonay en eau potable. Des barrages flottants anti-pollution ont été installés sur la rivière Ternay.  Les sapeurs-pompiers ont également mis en place des barrages filtrants au niveau du barrage pour contenir le fioul. 

A la demande de l'Agence régionale de Santé Auvergne Rhône-Alpes, le captage a été fermé, ont précisé ce mardi matin les pompiers de l'Ardèche. Des prélèvements ont été réalisés dans la station de captage, les résultats ne devraient pas être connus avant 48 heures. 

Ce mardi soir, le dispositif est allégé. 4 pompiers et un camion restent sur place pour surveiller d'éventuels foyers résiduels. Demain mercredi, à 8h 30 un point en présence des services concernés par la pollution est prévu à la mairie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pollution environnement santé société