Cet article date de plus de 3 ans

Gaz de schiste en Ardèche : c'est toujours non!

Le collectif 07 stop aux gaz et huile de schiste a déposé de nouveaux panneaux ce samedi à l'entrée de Villeneuve de Berg pour interpeller les touristes et les candidats aux législatives. Il s'inquiète du projet de code minier prévu par Emmanuel Macron lorsqu'il était ministre de l'économie.

En Ardèche et ailleurs, les anti-gaz de schiste étaient fortement mobilisés.
En Ardèche et ailleurs, les anti-gaz de schiste étaient fortement mobilisés. © photo Collectif 07
Un acte très symbolique...ce samedi ils étaient une cinquantaine de militants du collectif anti gaz et huile de schiste à Villeneuve de Berg pour y implanter de nouveaux panneaux à l'endroit même de la grande manifestation de février 2011 qui avait rassemblé 18 000 personnes.

La manifestation du 26 février 2011 sur les hauteurs de Villeneuve de Berg avait lancé la mobilisation anti gaz de schiste en France
La manifestation du 26 février 2011 sur les hauteurs de Villeneuve de Berg avait lancé la mobilisation anti gaz de schiste en France © France 3 Rhône-Alpes


Au moment où l'on apprend l'échec du G7 en Sicile sur la question de l'environnement, ces militants veulent interpeller les candidats aux élections législatives et aussi le nouveau gouvernement. Lorsqu'il était ministre de l'économie, Emmanuel Macron avait dans ses cartons un projet de code minier qui prévoyait 100 forages dans le sud-est et 100 en Ile de France. Des forages à but de recherche mais qui donneraient lieu à un droit de suite et donc une éventuelle exploitation. 



Les militants ont donc une nouvelle fois affiché leur "No Gazaran" et plaidé pour la transition énergétique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société gaz de schiste énergie