Incendie dans le Gard : les pompiers de l'Ardèche envoyés en renfort

L'incendie a nécessité l'évacuation de 190 personnes, selon le dernier communiqué de la préfecture du Gard, publié mardi à 23 h 30 / © Photo Fabrice HEBRARD / MAXPPP
L'incendie a nécessité l'évacuation de 190 personnes, selon le dernier communiqué de la préfecture du Gard, publié mardi à 23 h 30 / © Photo Fabrice HEBRARD / MAXPPP

Alors qu'un incendie, déclaré en début d'après-midi, mardi 31 juillet, à Générac dans le Gard, a déjà ravagé près de 500 hectares, les pompiers ardéchois sont envoyés en renfort.

Par Emilie Henny

L'alerte a été donnée hier soir par le Centre Opérationnel de Zone du Sud. Alors qu'un incendie ravageait une partie du Gard détruisant près de 500 hectares près de Générac, le centre de crise a demandé aux pompiers de l'Ardèche du renfort. 

Ce matin, une cinquantaine de pompiers, plannifiés en cas d'urgence au début de la saison, étaient près à partir. Le risque actuellement bas d'incendie en Ardèche permet la mobilisation de ces trois groupes hors du département. Ils ont rejoint, dès ce mercredi 31 juillet en début d'après-midi, les soldats du feu gardois. Une colonne feut de forêt a aussi été envoyée dans les Bouches-du-Rhône.


Un dispositif renforcé en période estivale

Cette solidarité est rendue possible par le fameux COZ.  Il coordonne les actions de la sécurité civile, et la répartition des moyens terrestres et aériens. En période estivale où le risque de feux de forêt est plus important, il est renforcé par des militaires de l’armée de l’air, des officiers des sapeurs-pompiers, des officiers de la sécurité civile et par un ingénieur de Météo France. Ils participent activement au bon fonctionnement des interventions de secours, en cas de situation de crise, comme par exemple cet incendie dans le Gard.

Mardi déjà, les pompiers des Bouches-du-Rhône ont rassemblé leurs troupes pour renforcer les équipes dans le Gard. 64 pompiers du 13 ont été envoyés, ont-ils précisé sur Twitter.


Plus de 500 pompiers mobilisés dans le Gard

En tout, ce sont plus de 500 hommes du feu qui sont mobilisés pour endiguer l'incendie. "Porté par un vent tournant, l'évolution est favorable, le feu est fixé", ont expliqué les pompiers du Gard dans un communiqué ce mercredi matin. Mais, les renforts vont permettre notamment de surveiller les points chaud, de traiter les lisières et d'effectuer du noyage pour éviter tout risque de reprise.

Un sapeur-pompier a été légèrement blessé. Aucune habitation n’a été touchée. La départementale 14 reste coupée à la circulation et les sapeurs-pompiers demandent à la population d’éviter de se rendre sur les lieux et de redoubler de vigilance dans cette période de sécheresse ou l’emploi du feu est formellement interdit.

Sur le même sujet

Les + Lus