Meurtre de Soyons : presque 3 ans après, les enquêteurs diffusent la photo du jeune espagnol pour relancer l'affaire

Deux ans et demi après les faits, un appel à témoins lancé pour tenter d'élucider la mort d'un jeune Espagnol à Soyons, dans le nord Ardèche. Le jeune homme de 27 ans a succombé à un déferlement de violence. Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins pour relancer cette enquête qui piétine.

Sur l'appel à témoins de la police, le portrait montre un jeune homme barbu aux yeux noirs, aux cheveux bruns courts et bouclés. Sur une autre photographie, Roberto Torres Pastor arbore t-shirt, grandes lunettes noires et bandana. Le jeune homme a été victime d'un véritable déferlement de violence dans la nuit du 6 au 7 octobre 2021. Il a succombé à ses blessures. Si l'instruction est toujours en cours, cette affaire criminelle reste un mystère.

Une enquête qui piétine

Ce lundi 20 mai, la justice a décidé de diffuser un appel à témoins pour tenter de récolter de nouveaux indices dans le cadre de l'enquête sur la mort de ce ressortissant espagnol de 27 ans. Il y a plus de deux ans et demi, Roberto Torres Pastor a été retrouvé agonisant sur la commune ardéchoise de Soyons. Il gisait dans un secteur boisé bien connu des promeneurs et des pêcheurs. L'affaire a bouleversé le tranquille village ardéchois et reste à ce jour sans explications.

Un juge d’instruction d’Avignon est en charge du dossier. Les enquêteurs qui ont diffusé un appel à témoin et publié des photographies de la victime, espèrent recueillir de nouveaux éléments. La mairie de Soyons a relayé l'appel à témoins lancé par les enquêteurs de la division de la criminalité organisée et spécialisée de la police judiciaire.

Déferlement de violence

Ce matin du 7 octobre 2021, vers 8h, c'est un passant qui a découvert le jeune homme sur le chemin de l'Ove, le long du Rhône. Le cyclotouriste était à moitié dénudé et agonisant. Il gisait dans une mare de sang et avait reçu de nombreux coups à la tête : sa boîte crânienne était enfoncée et son visage portait les traces d'une trentaine de plaies. Roberto Torres Pastor a succombé à ses blessures peu après son transport à l'hôpital de Valence. L'autopsie a confirmé que ce dernier a été d'un terrible acharnement et d'un véritable déchaînement de violence.

Cyclotouriste

Âgé de 27 ans, Roberto Torres Pastor était originaire de l'archipel espagnol des Canaries. Il voulait relier les Pays-Bas, où il vivait depuis 2019, au sud de l'Espagne en deux roues. Parti d’Amsterdam quelques jours plus tôt, il ne devait passer qu’une nuit en Ardèche avant de poursuivre son périple jusqu'à Grenade.

Son vélo de randonnée, sa tente et des affaires lui appartenant ont été découverts, jetés en contrebas d’un talus. Malgré plusieurs jours de recherches, les enquêteurs n'avaient retrouvé aucune trace de l'arme ou d'indices permettant de faire la lumière sur le ou les auteurs du crime à ce jour. Dans le village, les habitants avaient été choqués par ce fait divers particulièrement sordide. Symbole de cette émotion, une marche blanche avait été organisée par la municipalité une semaine après le drame en présence des proches du jeune homme. Près de 400 personnes venues de Soyons et des alentours avaient fait le déplacement. Un hommage renouvelé l'année suivante.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité