Les ouvrages de la bibliothèque d'Annonay menacés par une moisissure

Depuis lundi 24 septembre, le fonds documentaires de la bibliothèque d'Annonay est mis en carton. Les ouvrages touchés par l'Eurotium sont envoyés en désinfection. / © Christian Conxicoeur/ France 3
Depuis lundi 24 septembre, le fonds documentaires de la bibliothèque d'Annonay est mis en carton. Les ouvrages touchés par l'Eurotium sont envoyés en désinfection. / © Christian Conxicoeur/ France 3

Le fonds documentaire de la bibliothèque d'Annonay est touché par l'Eurotium, une moisissure qui s'attaque à la cellulose de papier. Tous les ouvrages partent en désinfection dans une entreprise spécialisée. Ils reviendront nettoyés à la fin du mois de décembre.

Par Bérengère Bourgeot

C'est le cauchemar des conservateurs...l'ennemi des livres : la moisissure. Présente naturellement dans l'air, elle n'attend que des conditions idéales pour se développer et faire des ravages sur les livres...
Et c'est ce qui est arrivé à la bibliothèque d'Annonay : "Nous avons constaté fin août 2016 des moisissures sur certains documents. Nous étions alors en fin d'été avec un fort taux d'humidité des températures élevées et un système d'extraction d'air en panne..toutes les conditions étaient réunies pour que les moisissures se développent!" Katia Golba la directrice de la bibliothèque d'Annonay prend alors le taureau par les cornes.
"Une expertise a été menée pour vérifier l'ampleur des dégâts. On a isolé les livres contaminés des autres selon la procédure habituelle".

La moisissure confirmée

Des laboratoires ont tout d'abord confirmé l'infestation sans plus de détails mais un technicien de la Bibliothèque Nationale de France a lui constaté une contamination importante sur l'ensemble des collections.
Commence alors un gros travail de vérification, d'inventaire et de recherche de budget.

Le traitement

L'ensemble des collections et des documents va donc être traité.
Dans un premier temps, l’ensemble des collections sera transféré dans le Var auprès de la société Sterlab pour leur désinfection par un traitement à l’oxyde d’éthylène. Les documents seront conditionnés dans des autoclaves de plusieurs mètres cube.
Dans un deuxième temps, les collections seront transférées dans les Bouches-du-Rhône, au siège de la société A2C. Les documents y seront dépoussiérés un à un, avec du matériel spécialisé en conservation et des aspirateurs à filtres HEPA.
En parallèle, l'agglomération d'Annonay mènera des travaux d’aménagement et d’assainissement dans les locaux du magasin. Celui-ci sera équipé d’appareils de régulation de l’air pour optimiser les conditions de conservation.
 
Désinfection des ouvrages de la bibliothèque d'Annonay
katia Golba, directrice de la bibliothèque d'Annonay

Quelques chiffres 

130 000 € HT c’est le budget prévisionnel de l’ensemble de l’opération, travaux compris.

8 750 000 c’est le nombre estimés de pages de livres qui seront traitées à l’oxyde d’éthylène puis dépoussiérées 

Soit :

25 000 documents,
650 mètres linéaires de rayonnages
70 palettes nécessaires pour transporter tous les documents.


 

Sur le même sujet

Agriculteurs en colère dans la Loire (et ailleurs) : on vous dit pourquoi !

Les + Lus