"Pas besoin d'aller au bout du monde pour en prendre plein les yeux" : Matthieu Dupont, un photographe amoureux de l'Ardèche

Publié le Mis à jour le
Écrit par D.Mazzola (avec O.Unal et N.Ferro)

Matthieu Dupont est un photographe attaché à son territoire. Il l'immortalise depuis des années avec de nombreux clichés. Des photographies parfois insolites, aux antipodes des images touristiques habituelles. Mais pour les réaliser, il faut sortir des sentiers battus et se lever tôt.

Balazuc est un village ardéchois très prisé des touristes à la belle saison. Mais c'est plutôt l'envers de la carte postale qui attire Mathieu Dupont. Sa particularité : son envie de montrer ces paysages sous un autre angle, sous une autre lumière. "On connait le village de Balazuc surtout pour son côté carte postale l'été, sa plage, ses commerces et ses petites ruelles étroites. Moi j'ai envie de le montrer sous un autre aspect, un aspect plus automnal, avec de la brume et un lever de soleil", explique le photographe.  

Hors des sentiers battus

Pour parvenir à ses fins et obtenir le cliché rêvé, le photographe doit parfois cheminer à travers la forêt, emprunter des chemins et sentiers. "C'est le moment où on se met "en mode sanglier", on quitte le chemin de randonnée pour rejoindre mon spot sympa", explique-t-il. C'est lorsque le jour n'est pas encore levé que Matthieu Dupont part à la découverte de lieux hors du commun. Avec son appareil, sa lampe frontale et ses chaussures de randonnée, cet amoureux de la nature et des grands espaces traque les plus beaux sites ardéchois. 

"On fait une demi-heure de voiture et on est complètement dépaysé. J'ai l'impression de ne pas avoir besoin d'aller au bout du monde pour en prendre plein les yeux", assure le photographe ardéchois. Le "bout du monde" de Mathieu Dupont se trouve à quelques kilomètres de chez-lui.

Depuis plus de 20 ans, ce photographe discret pose son regard émerveillé sur son Ardèche natale. Matthieu Dupont a regroupé dans un livre ses plus beaux clichés, ses coups de cœur. C'est le cas de cette vue surprenante d'Aubenas au coucher du soleil. La ville est noyée dans la brume et baigné de lumière. Exotique et inattendu. "C'est un moment qui a duré une trentaine de secondes. Il fallait être là à ce moment-là, lorsque la brume montait", explique le photographe.

Pour rendre hommage à son territoire, Matthieu Dupont a regroupé une centaine de ses plus beaux clichés dans un livre intitulé "Plaisirs d'Ardèche". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité