• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Privas : première audience devant la justice reportée pour le compteur Linky

© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP

La toute première audience en France d'une procédure  de grande ampleur contre le compteur Linky d'Enedis avait lieu ce jeudi 15 novembre à Privas en Ardèche. Suite à une demande d’Enedis, le procès a été renvoyé au 20 décembre.
 

Par Isabelle Gonzalez

Ils étaient une quarantaine de manifestants devant le tribunal de Privas ce jeudi 15 novembre. A l'intérieur du palais de justice se tenait la première audience organisée en France contre Enedis et son compteur Linky, une action initiée par les nombreux opposants à cet appareil. 
L'audience était très attendue mais elle a été renvoyée le temps que les juges prennent connaissance de l'imposant dossier constitué par les avocats. Toutefois, comme cette action a été déposé dans le cadre d'un référé, la nouvelle audience a été fixé au 20 décembre prochain.  
 

Trois axes de défense pour les avocats des plaignants

Les avocats des anti-Linky avaient prévu une attaque en trois temps. Le premier, c'est la liberté contractuelle. Ils reprochent à Enedis d'imposer Linky sans laisser de choix ce qui va à l'encontre du droit à la consommation. Le deuxième est le droit à la santé via le principe de précaution qui ne serait pas respecté. Selon les avocats en effet aucune étude ne permet d'attester de la non dangerosité du compteur Linky. Dernier angle d'attaque, le non-respect de la vie privée, Linky recueillant des données propres à chaque foyer.
Par ailleurs, les avocats soulèvent un conflit d'intérêts, dans ce dossier puisqu'une société intervenant comme expert pour l'État est en même temps prestataire de services pour Enedis dans un autre domaine ! 

Enedis insiste sur l’intérêt des compteurs Linky

La société Enedis, en charge de la distribution d’électricité en France, explique que si le réseau moyenne tension est géré à distance, ce qui permet depuis le “central” d’en connaître l’état en temps réel et de localiser très rapidement les pannes, le réseau basse tension ne l’est pas du tout. Pour connaître une panne, il faut que les abonnés préviennent. 

Les compteurs Linky permettent un relevé à distance et donc, selon Enedis, des interventions plus rapides sur le réseau car ils enregistrent les données en temps réel. Cela permettrait également de mieux cibler les investissements nécessaires sur le réseau mais aussi de fournir aux élus des informations utiles aux décisions d’aménagements futurs.

Le reportage de Vanessa Fize et Nicolas Ferro  :


 



 

Sur le même sujet

Lyon : les VTC en colère mènent une opération escargot

Les + Lus

Les + Partagés