Le chasseur qui a tué un chiot, Kinder, en Ardèche condamné à 4 mois de prison avec sursis

Le tribunal correctionnel de Privas a condamné un chasseur à 4 mois de prison avec sursis pour avoir abattu le chiot de son voisin à Saint-Agrève (Ardèche).

Des défenseurs de la cause animale durant l'audience d'un jeune chasseur à Privas (Ardèche), qui a tué le chiot Kinder, le 11 septembre 2020.
Des défenseurs de la cause animale durant l'audience d'un jeune chasseur à Privas (Ardèche), qui a tué le chiot Kinder, le 11 septembre 2020. © Stéphane MARC/MAXPPP
Le tribunal correctionnel de Privas a condamné un chasseur à quatre mois de prison avec sursis, 600 euros d'amende, 2.000 euros de dommages et intérêts à verser au maître d'un chiot qu'il avait abattu selon nos confrères de France Bleu. Les réquisitions du procureur de la République ont ainsi été suivies. L'homme avait abattu le chiot Kinder, un Border Collie de 5 mois, en août 2019 à Saint-Agrève car il faisait trop de bruit.

Pour justifier son geste, il était confus lors de l'audience du 11 septembre devant le tribunal de privas. Il a d'abord expliqué craindre que le chiot fasse fuir le gibier. Hors le 29 août 2019, la chasse était fermée. Il a ensuite expliqué que des chiens errants sévissaient dans les environs et avaient fait des dégâts dans des poulaillers.

Il a finalement indiqué avoir tué le chiot "pensant qu'il faisait partie de ce groupe de chiens errants comme ça se fait parfois dans le coin", a précisé son avocat.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société animaux nature faits divers