Les résultats des élections sénatoriales : une première femme sénatrice élue en Ardèche

Dans la région, les grands électeurs votent pour le renouvellement des sénateurs dans plusieurs départements, dont l'Ain, le Rhône, la Drôme et l'Ardèche. En Ardèche, deux sièges de sénateurs étaient à pourvoir. La Droite conserve ses deux sièges dans ce département. 

1021 grands électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche 27 septembre à Privas. Ils devaient élire les deux sénateurs de l’Ardèche. Sans surprise Mathieu Darnaud (LR), sénateur sortant, a été réélu. Anne Ventalon (DVD) a également été élue dès le premier tour.
1021 grands électeurs sont appelés aux urnes ce dimanche 27 septembre à Privas. Ils devaient élire les deux sénateurs de l’Ardèche. Sans surprise Mathieu Darnaud (LR), sénateur sortant, a été réélu. Anne Ventalon (DVD) a également été élue dès le premier tour. © maxppp
En Ardèche, dès le premier tour, les grands électeurs ont choisi deux élus de droite pour les représenter à la Haute Assemblée.  

Arrivé en tête, Mathieu Darnaud, 45 ans, sénateur LR sortant, a été réélu à son siège avec 62.76% des voix. Il est également conseiller municipal de Guilherand-Granges. Il est également l'ancien maire de Guilherand-Granges, un poste qu'il a occupé de 2008 à 2017. Il a quitté ce mandat en 2017 pour respecter la loi sur le non cumul des mandats et avait choisi de rester sénateur de l'Ardèche. 

Première femme sénatrice élue en Ardèche


Anne Ventalon (DVD) est la deuxième sénatrice du département, avec 51.75% des voix. Elle est conseillère départementale depuis mars 2015. A 48 ans, elle est enseignante et conseillère municipale de Vals-les-Bains. Elle est également conseillère départementale. Il s'agit de la première femme élue sénatrice élue en Ardèche. La nouvelle venue a pris la place de Catherine André (LR), qui a siégé trois mois à la Haute assemblée en remplacement de Jacques Genest, démissionnaire. Catherine André n'a pas souhaité se représenter.

Le candidat divers gauche Maurice Weiss, ex maire de Saint-Agrève et vice président du conseil départemental de l'Ardèche, a obtenu 34,03 % des voix, le 3e score de ce scrutin. Insuffisant pour être élu sénateur. La candidat PS Maryse Rabier a été créditée de 19,42 % des suffrages et ne parvient pas à entrer au Sénat.     

Dans ce département, l'écologiste Florence Cerbaï, Conseillère régionale EELV, remporte 9,81% des suffrages. Quant à Claire Tomada (PC), elle obtient 5,41% des suffrages. Les candidats Modem avec Roger Kappel et Alexandra Cauquil remporte respectivement 1,1 % et 1,9 % des voix. Enfin le Rassemblement National représenté par Céline Porquet ne parvient à percer avec 1,3 % des suffrages. 
 
A savoir :
Les 6326 grands électeurs appelés à s'exprimer n'ont pas trop le choix de s'abstenir. Généralement désignés, avec leur accord, par les communes, le conseil départemental ou parmi les parlementaires, ils sont sommés d'accomplir leur devoir électoral. Ceux qui y renonceraient se verraient infliger une amende. Si le grand électeur habite en dehors du chef-lieu où se déroule l'élection, et ils sont nombreux dans ce cas, ils ont droit à une indemnité de 25 euros à demander sur une plateforme numérique idoine. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections sénatoriales politique élections