Accident mortel de Satillieu (Ardèche) : le conducteur était ivre, il sera jugé le 18 juin

Lundi, un jeune homme de 19 ans trouvait la mort dans une sortie de route, à Salillieu, dans le nord-Ardèche. Le chauffard de la voiture était ivre, il sera jugé le 18 juin. Quatre autres occupants du véhicule - tous âgés de 16 à 20 ans - ont été blessés, dont deux gravement.

© Lionel VADAM / MAXPPP
Les occupants de la voiture avaient décidé de fêter le déconfinement en se retrouvant dans un camping voisin. Lundi, en fin de journée, les choses ont très mal tournées pour ce groupe de jeunes. Le conducteur, âgé d'une quarantaine d'années, a perdu le contrôle, route des Préaux à Satillieu, en Ardèche et n'a pû éviter l'accident.

Les analyses ont montré que l'homme avait 3,5 grammes d'alcool par litre de sang au moment des faits. Par ailleurs, son véhicule, un monospace, n'était pas aménagé pour accueillir des passagers : les sièges arrières avaient été retirés et 5 jeunes y ont pris place sans pouvoir s'attacher, tandis que deux autres s'installaient sur le siège avant.

Les passagers, âgés de 16 à 20 ans (dont le fils du conducteur), ont tous été touchés au moment de la sortie de route. L'un d'entre eux, un jeune homme de 19 ans, a été déclaré mort à l'arrivée des secours. Deux blessés graves ont été évacués en urgence absolue : l'un vers l'hôpital d'Annonay, l'autre a dû être héliporté par le SAMU vers le C.H. de Valence. Les deux autres personnes, plus légèrement blessées, ont été hospitalisées à Annonay.

A l'arrivée des secours, le conducteur du véhicule avait quitté le lieu de l'accident. Il a été retrouvé plus loin par les gendarmes, et placé en garde à vue après un passage en cellule de dégrisement. Il doit être présenté à un juge d'instruction dans la journée ; il devrait être poursuivi pour homicide involontaire aggravé, et la détention provisoire a été demandée par le Parquet de Privas.

Le conducteur impliqué dans l'accident mortel a été libéré et placé sous contrôle judiciaire ce mercredi 13 mai à l'issue de sa garde à vue. L'homme, qui n'a pas de casier, doit comparaître le 18 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Privas.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
accident faits divers déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter