Sécheresse : le train de l'Ardèche ne circulera pas avant la semaine prochaine

Publié le Mis à jour le
Écrit par Théo Touchais .

Interdit à la circulation à cause des risques d'incendies, le train du Mastrou en Ardèche ne reviendra pas sur les rails ce mardi. La préfecture a décidé de prolonger cette interdiction jusqu'au dimanche 21 août inclus.

Voilà une semaine que le train du Mastrou en Ardèche ne pouvait pas circuler. Les touristes et locaux devront attendre encore au moins près d'une semaine pour retrouver le train. 

Son interdiction de circulation avait été décidé par la préfecture de l'Ardèche le mercredi 10 août. Un arrêté pris en raison de plusieurs incendies déclarés le long des voies ferrés. Les projections d'étincelles sont suspectées d'être la cause de ces départs de feux. Ainsi, en prévention de futurs départs de feu, l'arrêté a été prolongé jusqu'au lundi 22 août.

Une pression incendiaire toujours très forte

Le principal motif de prolongation de cet arrêté, c'est la pression incendiaire. Depuis le début de la saison, plus de 2 000 hectares ont brûlé en Ardèche. Fin juillet, le département connaissait l'un des plus gros incendies de son histoire. Douze départs de feu avaient été constatés, près d’Aubenas. Ces incendies avaient parcouru 1 200 hectares et mobilisé jusqu’à 600 hommes.

La préfecture souligne d'ailleurs ce contexte tendu dans un communiqué : "La semaine passée a été intense pour les sapeurs-pompiers de l’Ardèche qui sont intervenus sur plusieurs incendies importants dans le département". Une situation qui "ne permet pas la reprise de l’exploitation du train de l’Ardèche".

Un retour à la normale prévu le 22 août

Le train du Mastrou devrait retourner sur les rails le lundi 22 août. Un retour conditionné aux "mesures de compensation prises par le gestionnaire pour lutter contre les départs de feu qui pourraient être causés par le départ du train". L'autre condition, ce sont les conditions météorologiques. Ces deux facteurs devraient être examinés lors d'une réunion prévue le 22 août.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité