VIDEO : les pensions pour animaux ne font pas le plein cet été dans la Drôme mais le nombre des abandons explose

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.A reportage O.Unal et H.Chapellon

Depuis le début de l'été, 8 000 animaux ont été abandonnés. Cette période est malheureusement propice à ces actes cruels. Pourtant il existe des solutions comme les pensions pour animaux qui ne font pas le plein.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

 De retour de vacances, Lucie est toute heureuse de retrouver son chien Luffy. Mais à peine a-t-elle le temps de lui dire bonjour que le labrador s'enfuit pour jouer avec ses copains. "Je le savais", sourit Lucie. "Il n'a plus du tout envie de partir. Il va rentrer et il va déprimer", dit-elle en s'amusant. 

Pour cause, Luffy a passé une semaine en de bonne compagnie. Pendant que sa maitresse était en Bretagne, il est resté dans la Drôme à l'Arche des petits Robins, à Etoile-sur-Rhône. Cette pension pour animaux peut accueillir 40 chiens, 10 chats et 10 chevaux en même temps. 

Comme à la maison 

La maitresse des lieux, Léa Guilhot, rassure ses clients. "Le but, c’est de poser votre chien comme s'il était chez lui. Il n’est pas enfermé et on s’en occupe toute la journée." Sa maison se trouve juste en face de l'enclos où les canidés peuvent courir et se dépenser toute la journée. Avec une employée, elles leur consacrent toute leur matinée et leur fin de journée.

D'un côté, on retrouve tous les chiens sociaux capables de cohabiter ensemble. De l'autre, tous les chiens n'appréciant pas la compagnie et les chiens catégorisés pour leur dangerosité (comme les staffs ou les rottweilers par exemple). Ces derniers restent en enclos mais ont accès à tour de rôle à un espace plus grand pour se dépenser. 

Les tarifs : 18 euros par jour en groupe et 15 en box individuel. 

8 000 abandons depuis le début de l'été

Selon la Société protectrice des animaux (SPA), plus de 8 000 animaux ont déjà été abandonnés par leurs propriétaires depuis le début de l'été. Au moment des départs en vacances, nombre d'entre eux ne savent pas quoi faire de leurs animaux de compagnie. 

Les pensions comme celle de Léa Guillhot ne font pourtant pas le plein en permanence. Sur une capacité de 40, la gérante n'a, actuellement, que 28 chiens. Elle peut donc en garder encore une douzaine. Idem du côté des chats. 5 félins sont présents pour une capacité de 10. Seuls les chevaux sont 10 pour autant de places. 

Venue déposée son berger malinois Mambo, Mélody ne comprend pas comment on peut envisager d'abandonner ses animaux de compagnie. "Je ne comprends pas l’abandon de manière générale. C’est un membre de notre famille, notre chien. Si on l’abandonne, c’est comme abandonner notre enfant, notre père, notre mère", explique-t-elle. Pour Mélody, c'est clair : "On fait nos vacances en fonction de lui aussi."

durée de la vidéo : 01min 54
refuge pour annimaux ©Francetv

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité