Auvergne : 5 sites naturels incontournables à découvrir pendant vos vacances

C'est la qualité des pâturages des plateaux du Mézenc qui permet aux éleveurs locaux de produire le fameux fin gras du Mézenc. / © F. Marquet/Maxppp
C'est la qualité des pâturages des plateaux du Mézenc qui permet aux éleveurs locaux de produire le fameux fin gras du Mézenc. / © F. Marquet/Maxppp

Du Puy-de-Dôme à l'Allier en passant par le Cantal et la Haute-Loire, difficile de choisir parmi les innombrables richesses naturelles dont regorge l'Auvergne. On vous aide à choisir avec une liste de quelques lieux incontournables que vous devez absolument visiter pendant vos vacances.

Par Arthur Carpentier

Puy-de-Dôme – Chaîne des Puys

Impossible de commencer une telle liste autrement que par la fierté, le symbole de l'Auvergne, inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis juillet 2018 : la chaîne des Puys ! Sur près d'une cinquantaine de kilomètres s'étendent 80 volcans, qui donnent au massif un relief si particulier. De dômes arrondis en pics abrupts, les pentes des jeunes volcans abritent de denses forêts et cachent parfois de petits lacs, formés dans d'anciens cratères.
"Anciens", tout est relatif, puisque ce chapelet de monticules s'est formé il y a seulement quelques dizaines de milliers d'années. On estime que les toutes dernières éruptions ont eu lieu il y a environ 7000 ans, une brindille à l'échelle des temps géologiques. Si vous souhaitez prendre de l'altitude pour admirer ce joyau de la nature, un funiculaire vous fera gravir sans effort les 1465 mètres du Puy-de-Dôme, point culminant de la chaîne. 
La chaîne des Puys, joyaux du patrimoine de l'humanité
La chaîne de Puys - faille de la Limagne vient d'être inscrite au patrimoine mondial de l'humanité, premier site naturel de France métropolotaine à recevoir cette prestigieuse distinction. - France 3 Auvergne - L. Pastural / A. Martinez / B. Courtine

 

Haute-Loire – Gorges de l'Allier

Affluent de la Loire, l'Allier a taillé d'impressionnantes gorges dans le relief de la Haute-Loire, grâce à une forte pente. Sur près de 80 kilomètres, caché dans une profonde vallée de roches basaltiques creusées par l'érosion, le cours d'eau est resté relativement préservé de l'activité humaine. Les routes qui le longent sont rares, seul un train touristique rythme parfois de sa sèche ritournelle le bruit blanc du courant. C'est d'ailleurs l'un des moyens privilégiés pour découvrir ce canyon dans toute sa splendeur, en traversant une cinquantaine de tunnels et une quinzaine de viaducs, sur un itinéraire de près de 70 kilomètres. Pour les plus aventureux, l'Allier reste le lieu rêvé pour s'essayer au canoë ou rafting en eaux vives. Attention toutefois à ne pas assommer d'un coup de pagaie l'un des derniers saumons sauvages d'Europe occidentale qui peuplent la rivière !



Cantal – Puy Mary

Le Puy-de-Dôme n'a pas le monopole des volcans, puisqu'en terres cantaliennes se trouve le plus vaste d'Europe, le puy Mary. Cet ancêtre s'est formé grâce à des éruptions vieilles de trois à treize millions d'années ! Les coulées de lave ont fini par créer ce massif volcanique de 70 kilomètres de diamètre et 2700 kilomètres carrés de surface ... Autrement dit, ce seul volcan étend ses plateaux sur une zone dix fois plus grande que celle occupée par les 80 volcans de la chaîne des Puys.
La périphérie du massif cantalien s'avère plutôt douce et peu accidentée, mais en son centre se serrent plusieurs pics culminant à d'impressionnantes altitudes. 1690 mètres pour le puy Griou, 1787 pour le puy Mary et jusqu'à 1855 pour le point culminant, le plomb du Cantal. Pour ce dernier, un téléphérique vous mènera (presque) jusqu'au sommet sans verser une goutte de sueur.

Allier – Forêt de Tronçais

Dans l'Allier, on n'a pas de puy, mais on a des forêts ! Et même la plus belle forêt de chênes d'Europe selon certains. Ce sont plus de 10 000 hectares d'arbres imposants, allant chercher la lumière jusqu'à 40 mètres de haut. Pour atteindre une telle taille, certains sont âgés de plus de trois siècles ! Avec une telle ancienneté, le bois présente une qualité appréciée notamment pour la fabrication de tonneaux de vignerons. Parcourue de nombreux sentiers et itinéraires balisés, cette chênaie peut s'explorer à pied, en vélo ou à cheval. Vous foulerez des pistes qu'empruntèrent Colbert et César en leur temps, et qui cachent justement des traces du passage gallo-romain … dont certaines restent à découvrir.



Haute-Loire – Plateau du Mézenc

À la frontière de la Haute-Loire et de l'Ardèche se dresse le massif du Mésenc. Il se dessine d'un seul bloc, succession de monts et de sucs s'élevant de 1300 à 1700 mètres. Pourtant, cette chaîne a toujours été divisée, frontière perpétuelle entre deux départements, deux régions, deux religions, catholicisme et protestantisme. Elle ne met d'accord que le bétail, puisque sur ses pentes de tourbières et de landes tachetées de jaunes genêts, paissent de nombreuses races de bovins : charolaises, limousines, aubracs, montbéliardes … Les éleveurs en tirent le fin gras du Mézenc, un label AOC qui fait la fierté de la région.

Une publication partagée par @ledivanfumoir le


 

Sur le même sujet

Les + Lus