Auvergne : les conseils d’un coach professionnel pour bien vivre le changement d’heure

Dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre, les pendules passeront à l’heure d’hiver, un changement pas toujours évident pour nos horloges internes. Voici les conseils d’une coach d’Auvergne pour bien vivre ce changement d’heure.

Le passage à l'heure d'hiver aura lieu dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre.
Le passage à l'heure d'hiver aura lieu dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 octobre. © SOLLIER Cyril/MAXPPP
Le passage à l’heure d’hiver aura lieu cette année entre le 24 et le 25 octobre. A 3 heures du matin, il sera 2 heures. Ce changement d’heure est parfois perturbant pour l’organisme et peut engendrer des troubles du sommeil ou de l'appétit. Michelle Mathieu est coach professionnelle en Auvergne. Elle nous explique comment bien vivre ce changement d’heure.

Ecouter son corps

Chaque corps a un fonctionnement différent et, pour Michelle Mathieu, il convient de savoir être à l’écoute de ses besoins : « Il faut connaître son rythme, savoir si on a plus d’énergie le matin ou le soir, et surtout ne pas aller à l’encontre de ce que le corps réclame. Il ne faut pas se dire qu’on doit absolument se coucher à l’heure habituelle si on est fatigué avant, par exemple. Etre à l’écoute de ses ressentis permet de donner au corps ce dont il a besoin. »

S’accorder des pauses

Le changement d’heure peut être source de fatigue pour le corps, il faut donc savoir s’accorder des pauses : « On peut faire des micro-siestes d’une dizaine de minutes pour se reposer, prendre des coupures pour méditer et se relaxer. Si on en a l’occasion, on peut également aller marcher dehors, les promenades dans la nature donnent de l’énergie et sont bonnes pour le corps et le moral », explique Michelle Mathieu.

via GIPHY

Faire attention à son alimentation

L’heure d’hiver va également bouleverser les horaires de repas, et le rythme alimentaire peut être perturbé : « Il faut faire attention à son alimentation car la faim arrive à des moments différents. Garder une bonne alimentation permet d’avoir plus d’énergie. C’est un élément important pour le bien-être », affirme Michelle Mathieu.

Conserver un sommeil régulier

« Au moment du coucher, le changement d’heure crée un décalage qui fait qu’il est plus difficile de s’endormir. On peut, par exemple, faire des exercices d’autohypnose ou de sophrologie qui permettent de s’endormir plus rapidement et d’arriver plus vite au sommeil profond », conseille Michelle Mathieu. La coach recommande également de pratiquer une activité physique pour avoir plus d’énergie et faciliter l’endormissement.

via GIPHY

Prendre le soleil

Le manque de lumière est l’un des effets du changement d’heure. Bien souvent, il joue sur le moral et la fatigue : « Quand c’est possible, il faut prendre le soleil dans la journée. On peut également voir avec son médecin pour des compléments alimentaires, comme la vitamine D. La luminothérapie est une solution également pour ceux qui ne peuvent pas s’exposer à la lumière », précise Michelle Mathieu.

Chaque année, des spécialistes alertent sur les troubles du sommeil, les problèmes de concentration, de fatigue et d’appétit liés au changement d’heure. Si toutefois ces désagréments persistent après le passage à l’heure d’hiver, consultez votre médecin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société