Auvergne : le guide vert Michelin en tête des ventes

Le guide vert Michelin consacré à l’Auvergne ne s’est jamais aussi bien vendu qu’au cours de l’été 2020, signe de l’intérêt des touristes nombreux dans la région. Sans doute un effet de la crise du coronavirus.
Le guide vert Michelin, édition Auvergne. Un indicateur de la bonne santé du tourisme dans la région.
Le guide vert Michelin, édition Auvergne. Un indicateur de la bonne santé du tourisme dans la région. © Camille Da Silva -FTV
Dans les rues de Clermont-Ferrand comme dans l’ensemble du Puy-de-Dôme, le guide vert Michelin consacré à l’Auvergne est un très bon indicateur de la fréquentation touristique. Les touristes plongés en pleine lecture y sont nombreux : "C’est l’heure du déjeuner et on essaye de trouver un petit restaurant dans notre budget, pas trop cher" dit cette visiteuse de la cité de Bibendum.

Au mois de juillet, l'édition Auvergne des guides verts Michelin est arrivée en tête des ventes nationale, du jamais vu. Dans l’une des principales librairies de la ville, les ventes ont explosé. Il y est aussi impossible de trouver le guide du Routard de la région et pour le guide vert il faudra se dépêcher : "Les gens ont préféré des endroits plus grand air, dans la nature pour pouvoir se reposer et passer des vacances sans être les uns sur les autres. Et ils ont délaissé certaines destinations, on s’en rend compte à travers les ventes notamment : la Corse qui était prisée les années précédentes et qui l’est beaucoup moins cette année" indique Loïc Liaboeuf, le responsable du rayon tourisme.

Dans une autre librairie où le rayon est plus petit, là encore le Routard et le guide vert manquent à l'appel. Cette libraire doit régulièrement réapprovisionner son stock car les ventes de l'édition auvergnate du guide vert Michelin ont augmenté de 40%.

Pour faire face à cette demande exceptionnelle, les éditeurs du guide vert Michelin doivent imprimer de nouveaux exemplaires. Pour Philippe Orain , le Directeur des guides verts Michelin : "C’est très rare de tomber en rupture aussi proche d’une date de nouvelle sortie et surtout après une période de crise comme celle qu’on a vécu où il n’y a pas eu de vente de guides. Cela montre bien qu’il y a un réel engouement du public et des vacanciers pour l’Auvergne".

Alors que l'Auvergne a fait le plein de touristes au mois de juillet, le mois d'août semble suivre la même tendance. La région pourrait bien enregistrer une saison record.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus - confinement : envie d'évasion guide michelin tourisme culture gastronomie cuisine santé société économie