Avec la température, les incidents se multiplient dans les piscines

De nombreux incidents ont eu lieu dans les piscines de la région depuis le début de l'été. A Lyon la semaine dernière, celle de Mermoz était restée fermée quatre jours. Même chose à Saint-Etienne les dimanche et lundi suivants. Aujourd'hui, c'est à La Tronche (38) que les bassins sont inaccessibles.

Durant les premiers jours de juillet, la piscine du quartier Mermoz avait dû rester fermée quatre jours, celle de Gerland une journée, les agents municipaux exerçant leur droit de retrait suite à des incidents. Même chose à Saint-Etienne pour deux bassins, le dimanche et le lundi suivants.

Ce week-end, ce sont cinq personnes qui ont été interpellées à la piscine de Gerland, dont un employé et trois mineurs pour notamment des faits d'outrage, rébellion ou jets de pierre à l'encontre de fonctionnaires de police.

Aujourd'hui, c'est celle de la Tronche (38) qui connaît le même phénomène : selon le quotidien le Dauphiné Libéré, ce sont les maîtres nageurs qui ont décidé de cesser le travail, après des vives altercations dimanche entre des usagers et le personnel municipal.

L'agence France Presse dans une dépêche datée de lundi mentionne également des phénomènes similaires à Péage-de-Roussillon (38).