Basket, Pro A: l'ancien international Pape Badiane est décédé

© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
© JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le joueur de basketball Pape Bendiane, champion de France avec Roanne en 2007, est décédé à l'âge de 36 ans dans un accident de voiture dans la nuit du vendredi 23 décembre, a t-on appris de son ancien entraîneur, Jean-Denys Choulet.

Par Cyrielle Cabot


Pape Bendiane, ancien pivot de la Chorale de Roanne est décédé vendredi 23 décembre 2016 dans la nuit. Selon son ancien entraîneur, Jean-Denys Choulet, le jeune homme de 36 ans, qui avait mis fin à sa carrière en 2013, aurait perdu la vie dans un accident de voiture. "Je suis sur le cul, je suis atterré", a tweeté l’ancien coach roannais. "Pape, c’était le plus gentil pivot du monde. Pas un bon Noël qui commence merde."



Le basketteur, surnommé "le Poulpe" en raison de ses bras tentaculaires, était devenu champion de France avec Roanne en 2007. Il avait par ailleurs été sélectionné trios fois pour le All-Star Game de Pro A entre 2006 et 2009 et vainqueur de la Coupe de France en 2009 aevc le Mans. 

Il avait du prendre sa retraite prématurément en 2013 suite à une grave blessure au poignet droit. L'ancien international s'était depuis reconverti dans l'informatique et jouait toujours au niveau amateur, à Charenton (N3).

Le monde du basket en deuil


"L’annonce de son décès l’âge de 36 ans a plongé dans la stupeur et la tristesse tout le monde du basket français, mais aussi toutes celles et tous ceux qui ont connu de près ou de loin cet homme apprécié et respecté pour son extrême gentillesse", s'est exprimé la Chorale de Roanne sur son site internet. "A Roanne notamment, Pape a laissé un souvenir impérissable, celui d’un être souriant et accessible, un capitaine rayonnant sur et en dehors du terrain, ainsi qu’un formidable basketteur."

Yves Nicolin, député-maire de Roanne, a à son tour exprimé sa tristesse à l'annonce de cette nouvelle. "Pape Badiane a fait une carrière brillante. A l’image de son talent et sa gentillesse. International français, sélectionné à 23 reprises pour porter le maillot des bleus, il aura marqué l’histoire du basket roannais et plus encore celle du basket français. Reconnu pour ses grandes qualités humaines Pape Badiane laisse un grand vide derrière lui."




Sur le même sujet

Les + Lus