• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Besiktas-OL: les supporters turcs tentent de réveiller les joueurs lyonnais

© AFP- Image d'illustration des supporters du Besiktas Istanbul lors du match aller-
© AFP- Image d'illustration des supporters du Besiktas Istanbul lors du match aller-

A quelques heures de la rencontre de Ligue Europa entre le Besiktas et l'OL, la tension monte à Istanbul. Les supporters turcs ont tenté cette nuit de troubler le sommeil des joueurs lyonnais. Les responsables du Besiktas ont jugé "scandaleuse" la décision de l'UEFA de sanctionner leur club.      

Par Philippe Bette

On vous disait hier qu'Istanbul attendait sa revanche ... Des supporters radicalisés du Besiktas ont tenté cette nuit de troubler le sommeil des joueurs lyonnais en se rapprochant en bateau de l'hôtel où ils résident. En pleine nuit, ils ont essayé d'aborder la résidence située sur la rive du Bosphore à bord de plusieurs embarcations.

Parvenus à quelques centaines de mètres de l'hotel ils ont déclenché des fumigènes et commencé à entonner des chants à tue-tête. Ils ont aussi fait exploser de gros pétards, espérant réveiller l'equipe de l'OL ... Ils en ont été empêchés par une patrouille fluviale de la police qui les a tenus à bonne distance. Comme le prouve cette vidéo postée sur Twitter. 
Les joueurs lyonnais leur ont répondu ce matin, toujours sur Tweeter en postant une video, où ils déambulent l'air de rien sur les rives du Bosphore "après une bonne nuit de sommeil"...


Les supporters turcs sont furieux de la décision prise par l'UEFA de sanctionner leur club au même titre que l'OL pour les débordements du match aller. L'instance disciplinaire du football européen a infligé une lourde amende à chacun des deux clubs (100 000 euros) et fait peser la lourde menace d'une éviction de la compétition en cas de récidive dans les deux ans qui viennent  


"Il n'y a rien à dire sur cette décision scandaleuse", a déclaré Metin Albayrak, porte-parole du club stambouliote, dans des déclarations rapportées par la chaîne de TV privée NTV.

"Ca montre combien est partiale la décision de l'UEFA qui nous met sur un pied d'égalité avec Lyon pour des incidents dont nous n'étions pas responsables" a ajouté M. Albayrak. "Ce n'est pas possible d'accepter ça car la police de Lyon devrait être tenue responsable pour les incidents qui ont éclaté. C'est plus seulement le problème de Besiktas, mais de toute la Turquie", a encore développé le porte-parole.

Jean Michel Aulas évoque pour sa part "une décision équitable", même s'il n'exclut pas de faire appel. "On verra si on fait appel. Mais en première analyse, c'est une sanction qu'on assume", a livré "JMA" sur les médias du club. "On respecte la décision de l'UEFA. Il y a eu des débordements et on a eu une part de responsabilité", conclut M. Aulas.

Le point à la mi-journée avec Jean-Paul Savart et Christian Conxicoeur :

Besiktas-OL : la nuit des joueurs lyonnais
Des supporters turcs radicalisés ont tenté cette nuit de troubler le sommeil des joueurs lyonnais en s'approchant bruyamment de l'hôtel d'Istanbul où ils dormaient à bord d'embarcations sur le Bosphore ...

 

 


Sur le même sujet

Dimanche en Politique - La table de Vailhac

Les + Lus