• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Des buses pour sauver les joints du Stade des Alpes, à Grenoble

© AFP
© AFP

Si vous voyez des buses au-dessus du Stade des Alpes, rien d'étonnant, c'est la solution retenue pour empêcher les corneilles du parc Paul Mistral de percer les joints d'étanchéité de la verrière.

Par France 3 Alpes avec communiqué

Remplacés récemment pour éviter que l’eau ne coule sur les spectateurs, ces joints ne vont pas durer longtemps si rien n'est fait pour chasser les corvidés responsables de gros trous dans les bandes imperméables.

Grenoble-Alpes Métropole s’est donc rapproché d’une association de Chambéry qui voit dans ce partenariat une belle occasion d’entraîner ses trois buses de Harris à la chasse aux corneilles. Son représentant, Tahar Méguirèche, un bénévole passionné de fauconnerie depuis huit ans, sera présent ce mercredi 14 janvier aux abords du stade. Plusieurs vols seront nécessaires jusqu’à fin février, date à laquelle ils cesseront pour respecter la période de nidification qui se termine fin août.

D'ici là Xéna et Maya, des formes (femelles) respectivement âgées de quatre et un an et César, un tiercelet (mâle) de trois ans, auront fait leur travail d’intimidation.

Sur le même sujet

Salon bio à Chadrac

Les + Lus