Cet article date de plus de 4 ans

Aurillac. Résultats de l'élection présidentielle 2017

Emmanuel Macron a été élu président de la République avec près de 66,1% des suffrages exprimés devant Marine le Pen (33,9%). A Aurillac, Emmanuel Macron arrive largement en tête avec 78,1% des suffrages exprimés.
A Aurillac, Emmanuel Macron a rassemblé 78,10% des suffrages et arrive largement en tête devant Marine le Pen (21,90%)
A Aurillac, Emmanuel Macron a rassemblé 78,10% des suffrages et arrive largement en tête devant Marine le Pen (21,90%) © K.Tir / France 3 Auvergne
Emmanuel Macron a été élu président de la République avec 66,1% des votes. A Aurillac ( 17.485 électeurs), il a obtenu 78,10% des suffrages exprimés, devant Marine Le Pen (21,90%). Au second tour, on enregistre une abstention de 24,92%.

Au premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron était arrivé largement en tête avec 31,86 % des suffrages exprimés devant Jean-Luc Mélenchon de "la France Insoumise" (19,97%). Marine Le Pen était arrivée en quatrième position ( 13,43%). François Fillon n'avait, quant à lui, recueilli que 19,24 % des suffrages exprimés.

Dans la préfecture du Cantal, l’abstention avait été alors de 22,65%. Les bulletins blancs ou nuls représentaient 2,99% des votes.

Chiffres nationaux du 1er tour :
E. Macron : 24,01%
M. Le Pen : 21,3%
F.Fillon : 20,01%
J.L. Mélenchon : 19,58%

Lors des élections régionales de 2015, le Front National avait obtenu 14,14 % des suffrages exprimés loin derrière la liste d'Union de la droite (34,69%). L'Union de la gauche enregistrait 31,39% des suffrages exprimés. L’abstention était de 43,28% des inscrits.


En 2012, François Hollande avait été largement plébiscité à Aurillac avec 61,72 % des suffrages exprimés contre 38,28% pour Nicolas Sarkozy. L'abstention avait été de 19,63 %.


Retrouvez tous les résultats de l'élection présidentielle 2017 sur Franceinfo :
http://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/cantal_15/aurillac_15000

>> Second tour de la présidentielle : suivez notre soirée spéciale en direct

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle politique élections emmanuel macron marine le pen