Cantal : au puy Mary, le GR 400 victime de son succès

Publié le Mis à jour le

Dans le Cantal, le GR 400 a été restauré et aménagé sur le versant est du puy Mary, très fréquenté des randonneurs, à presque 1 800 mètres d'altitude.

Le puy Mary, à 1 783 mètres d'altitude, offre un nouveau visage sur son flanc est: un chantier d'aménagement du GR 400 vient de s'achever, sur 200 mètres de long, pour canaliser les milliers de randonneurs qui fréquentent le site chaque année.

Petit à petit, le chemin naturel s'agrandissait de façon anarchique, mettant en danger la flore alentour, notamment les landes à myrtilles et la bruyère callune.

Cette année la réfection de cette partie du GR 400 était une "priorité" du Parc des volcans d’Auvergne. De nouvelles marches ont été posées, et un itinéraire balisé, pour canaliser les visiteurs et casser la pente naturelle. Cet aménagement permettra également de limiter l'érosion naturelle. 

Le puy Mary est un vestige du plus grand stratovolcan d'Europe, classé Grand site de France en 2012. Il offre un panorama à 360 degrés, dévoilant sept vallées glaciaires qui rayonnent en étoile autour du sommet.

Le reportage de Christian Darneuville, Lydie Ribes et Stéphanie Salmon:

 
durée de la vidéo: 01 min 26
Cantal: au puy Mary, le GR 400 victime de son succès