Cantal : la ligne SNCF entre Aurillac et Brive sécurisée et pérennisée

Depuis le 13 mars 2017, plus aucun train ne circule dans le Cantal entre Aurillac et Brive. Une interruption de la circulation des trains qui se prolongera jusqu'au 7 juillet prochain pour cause de travaux de sécurisation et de rénovation des voies. 

Dans le Cantal, entre Laroquebrou et Aurillac un important travail de rénovation des voies ferroviaires est entrepris sur quelques 45 kilomètres. De fait, jusqu'au 7 juillet 2017, plus aucun train ne pourra circuler sur la ligne Aurillac-Brive.
Dans le Cantal, entre Laroquebrou et Aurillac un important travail de rénovation des voies ferroviaires est entrepris sur quelques 45 kilomètres. De fait, jusqu'au 7 juillet 2017, plus aucun train ne pourra circuler sur la ligne Aurillac-Brive. © Claude Bernard
Dans le Cantal, entre Laroquebrou et Aurillac un important travail de rénovation des voies ferroviaires est entrepris sur quelques 45 kilomètres. De fait, jusqu'au 7 juillet 2017, plus aucun train ne pourra circuler sur la ligne Aurillac-Brive.Pendant les quatre mois de travaux, les trains sont remplacés par des bus.

Après avoir changé les rails dans 11 des 24 tunnels que compte la ligne, les équipes spécialisées se concentrent  sur le remplacement de traverses tout le long de la ligne entre Viescamp et Laval de Cère. Les agents travaillent aussi au renouvellement du ballast sur les zones difficiles d'accès comme les viaducs ou encore les têtes de tunnels. 
Des travaux de débroussaillage sont également prévus ainsi que le prolongement des filets détecteurs d'éboulements.

Remplacement des traverses sur la ligne  SNCF Aurillac/Brive
Remplacement des traverses sur la ligne SNCF Aurillac/Brive © Claude Bernard

Ce chantier est trés particulier du fait de la configuration de la ligne qui, à partir de Laroquebrou, serpente en fond de vallée. 

"On a trés peu d'accès en particulier entre les gares de Laroquebrou et de Lamativie, il y a plus de quinze kilomètres sans aucun accès, c'est relativement rare d'avoir aussi peu d'accés. C'est trés difficile d'organiser les travaux car on n'a des accès que par chaque extrémité pour pouvoir se rendre dans les différentes zones de travaux " précise Isabelle Arsac, maître d'oeuvre SNCF Réseau 

Co-financés par la SNCF, l'Etat et la Région, ce chantier d'un peu plus de quatre millions d'euros devrait permettre de sécuriser la ligne et d'en assurer la pérennité.



durée de la vidéo: 01 min 44
Depuis le 13 mars 2017 plus aucun train ne circule entre Aurillac et Brive

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports travaux ferroviaires
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter