• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Critérium du Dauphiné : les fans de cyclisme en nombre dans le Cantal

Le cycliste Julian Alaphilippe entouré de ses fans lors de la 1ère étape du Critérium du Dauphiné. / © L. Théodore - France 3 Auvergne
Le cycliste Julian Alaphilippe entouré de ses fans lors de la 1ère étape du Critérium du Dauphiné. / © L. Théodore - France 3 Auvergne

Au départ et à l'arrivée, comme tout au long du parcours de la 1ère étape du Critérium du Dauphiné, les fans étaient au rendez-vous pour suivre les cyclistes. Partis d'Aurillac en fin de matinée, dimanche 9 juin, les coureurs sont restés dans le Cantal et sont arrivés dans l'après-midi à Jussac.

Par D.Cros

Applaudissements … banderoles en mains … la foule trépigne d’impatience quand les micros annoncent : "Ils ne sont plus qu’à 2 kilomètres".

Partis d’Aurillac à 11 heures, dimanche 9 juin, les cyclistes se sont élancés pour la première étape du Critérium du Dauphiné. Entre temps, ils ont gravi le Puy-Mary, sont passés par la Côte de Besse, la Côte-Cernin ou encore la Côte de Roquenatou. 
La foule hurle … voici les premiers cyclistes qui arrivent à Jussac et franchissent la ligne d’arrivée. 


Les yeux rivés sur les auvergnats Bardet et Alaphilippe

Marc Piallou et sa femme sont venus d’Aurillac pour voir leur "petit chou" comme ils disent. "Julian Alaphilippe fait partie des favoris de la course. Nous sommes venus l’encourager et le voir de nos yeux" explique Marc. Puis il ajoute : "C’est un grand puncher, il fait vraiment une belle année". A leurs côtés, Anne Nayard venue de Saint-Flour. "J’ai vu passer Romain Bardet, c’était super rapide mais je suis très contente. Je l’ai vu passer la ligne d’arrivée" dit-elle en partant pour tenter d’approcher de plus près le cycliste.

"C’est l’occasion de les voir en vrai" dit Frédéric Brone venu de Jussac. "C’est tout a fait cela" lance un fan juste derrière les barrières puis il ajoute : "Je suis tellement heureux quand je les vois, je les supporte depuis des années. Bardet et Alaphilippe font tous deux un beau parcours. Et puis c’est bien de les voir en même temps que le britannique Chris Froome et les autres cyclistes du Critérium".

A l'issue de la première étape, Romain Bardet arrive 22ème. Quant à Julian Alaphilippe, il termine à la 32ème place. 

Accueillir le Critérium : une fierté pour les Cantaliens

"C’est bien de pouvoir les accueillir, surtout dans nos beaux paysages du Cantal" dit Marie Magne. Son amie venue avec elle ajoute : "C’est une fierté pour nous qui habitons ici".

"Les spectateurs qui suivent à la télé découvrent notre belle région" explique Antoine Souillier habitant de Mauric qui a privilégié deux spots dans la journée. Il a encouragé les cyclistes lors de l’ascnesion du puy Mary, puis il est ensuite venu à Jussiac pour les voir une nouvelle fois sur la ligne d’arrivée. "C’était tellement beau de les voir au milieu des montagnes du Cantal. La route fait plein de lacets, du coup comme j’étais en haut du puy Mary, je les ai vu longtemps. C’était magnifique, j’en ai encore la chair de poule" ajoute-t-il.


Séance photos et dédicaces

A l’arrivée comme au départ, les coureurs se prêtent au jeu des photos et des dédicaces. Carla Bénéton, 11 ans, porte fièrement son maillot de l’équipe de AG2R La Mondiale. Venue une nouvelle fois applaudir Romain Bardet à l’arrivée, elle a eu la chance de le rencontrer le matin même à Aurillac. "Il m’a dédicacée mon maillot" dit-elle fièrement.
Carla Bénéton aux côtés de Romain Bardet. / © Julie Bénéton
Carla Bénéton aux côtés de Romain Bardet. / © Julie Bénéton
"Elle est fan. Nous sommes venus de Sarlat en Dordogne spécialement pour le voir" lance sa mère en précisant : "C’est vraiment génial. Quand il a vu qu’elle portait le maillot, il s’est approché d’elle. Il est tellement gentil. Il a dédicacé son maillot et nous avons pris une photo". 
Cette 1ère étape du Critérium Dauphiné est une belle journée pour le public et les cyclistes. La suite, lundi 10 juin, avec la seconde étape qui partira également du Cantal. Les joueurs s’élanceront de Mauriac pour se rendre à Craponne-sur-Arzon en Haute-Loire, soit 180 kilomètres de course.

Sur le même sujet

Transvolcanique : la rando en VTT à travers les volcans d'Auvergne a 30 ans

Les + Lus