Elections européennes : ces communes d’Auvergne qui se distinguent par leur vote

Dans certaines communes du Puy-de-Dôme, de l’Allier, du Cantal et de la Haute-Loire, la liste arrivée en tête aux élections européennes n'est pas la même qu'ailleurs. / © K. Tir / France 3 Auvergne
Dans certaines communes du Puy-de-Dôme, de l’Allier, du Cantal et de la Haute-Loire, la liste arrivée en tête aux élections européennes n'est pas la même qu'ailleurs. / © K. Tir / France 3 Auvergne

Dans le Puy-de-Dôme, l’Allier, le Cantal et la Haute-Loire, quelles communes ont voté France Insoumise aux élections européennes ? Où le parti Génération.s est-il arrivé en tête ? Quelle est la seule commune à n'avoir donné aucune voix à La République En Marche ? Réponse ici.

Par Richard Duclos

Dans l’ensemble, les listes de La République En Marche, du Rassemblement National et des Républicains se répartissent les votes des communes du Puy-de-Dôme, de l’Allier, du Cantal et de la Haute-Loire. Mais certaines communes se démarquent en ayant voté différemment, comme le montre une carte réalisée par franceinfo. Passage en revue.
 

 

La Ségalassière et Omps (Cantal), communes insoumises


Dans le Cantal où la liste de La République en Marche s’impose devant celle du Rassemblement national et celle de l’Union de la droite et du centre, seulement deux communes, presque voisines, ont majoritairement voté pour La France Insoumise. La Ségalassière, où la liste conduite par Manon Aubry récolte 23,53% des votes, et Omps, où elle recueille 17,73%. Juste devant l’extrême-droite dans les deux cas.

En Haute-Loire, le parti de Jean-Luc Mélenchon n’est arrivé en tête que dans une seule commune, mais à égalité avec la liste de Jordan Bardella : Mazerat-Aurouze (17,31% des voix chacun).

Dans le Puy-de-Dôme, cinq communes ont voté FI : La Celle, Saint-Rémy-de-Blot, Mauzun, Ternant-les-Eaux et Esteil.
 

Saint-Maigner (Puy-de-Dôme), seule commune socialiste


Dans toute l’Auvergne, le parti socialiste n’est arrivé en tête que dans une seule commune : Saint-Maigner, dans le Puy-de-Dôme. Ici, la liste PS – Place publique, conduite par Raphaël Glucksmann, a recueilli 23,66% des voix, devant La République en Marche (17,2%) et Les Républicains et le Rassemblement national, ex-aequo à la troisième place (avec 15,05% des voix).
 

Génération.s, en tête à Courgoul (Puy-de-Dôme)


Au niveau national, la liste Génération.s de Benoît Hamon a obtenu seulement 3,3% des suffrages. Le parti de l’ancien candidat PS à la présidentielle n’enverra donc aucun élu au Parlement européen.

Même échec en Auvergne, où Génération.s ne s’est imposé que dans une seule commune : Courgoul, dans le Puy-de-Dôme, avec 26,67% des votes. Soit 12 votes au total, devant les 9 votes recueillis par le Rassemblement national (20%).
 
 

Dans l’Allier, cinq communes communistes


Comme Benoît Hamon, Ian Brossat n’enverra aucun élu à Bruxelles et Strasbourg. Le parti communiste a recueilli seulement 2,4% des voix au niveau national.

Dans l’Allier, il est tout de même arrivé en tête dans cinq communes, à savoir Saint-Menoux, Châtillon, Tronget, Chappes et Vernusse.

Trois autres communes auvergnates ont voté pour le PCF, toutes les trois dans le Puy-de-Dôme : Sermentizon, Saint-Gervais-sous-Meymont et Saint-Amant-Roche-Savine
 
 

Chadron, Chaspinhac et Saint-Hostien (Haute-Loire) : les Verts en tête


Au niveau national, les écologistes ont créé la surprise en arrivant en troisième position. Au niveau local, EELV s’est imposé dans certaines communes. C’est le cas pour trois d’entre elles en Haute-Loire : Chadron (24,83%), Chaspinhac (23,39%) et Saint-Hostien (19,87%).

Victoire également pour la liste de Yannick Jadot dans quatre communes de l’Allier : Marigny, Autry-Issards, Meillers et Saint-Aubin-le-Monial.
Dans le Puy-de-Dôme, une quinzaine de communes ont voté EELV.
 

Arlet (Haute-Loire) : aucune voix pour La République en Marche


Selon une carte de franceinfo, 177 communes en France n’ont accordé aucune voix à la liste soutenue par Emmanuel Macron. L’une d’elles se trouve en Haute-Loire : il s’agit d’Arlet, où c’est le Rassemblement national qui s’impose largement (44,44), devant la liste Europe Ecologie Les Verts (16,67%) et Les Républicains (11,11%).
 

 

L’UDI en tête à Laqueuille et Sauvagnat (Puy-de-Dôme)


Deux communes d’Auvergne ont majoritairement voté pour l’Union des démocrates indépendants. Sauvagnat d’abord, où la liste de Jean-Christophe Lagarde a obtenu 21,74% des voix. Et Laqueuille, où elle obtient 19,63% des voix. Au total dans le Puy-de-Dôme, la liste Les Européens a récolté 4,38% des voix.
 

Saint-Hilaire-les-Monges (Puy-de-Dôme) vote Debout la France 


Toujours dans le Puy-de-Dôme, une autre commune se distingue par ses résultats : Saint-Hilaire-les-Monges, où le parti de Nicolas Dupont-Aignan, Debout la France, arrive premier. A égalité toutefois avec Les Républicains et le Rassemblement national : les trois partis ont chacun reçu 16,67% des voix, soit six votes.


 

Sur le même sujet

Olga et Claudia, deux Chiliennes à Lyon, deux générations qui échangent sur la révolte à Santiago

Les + Lus