Mardi 2 février, le Cantal est placé en vigilance jaune pour risques de crues et pour risques de pluie-inondation. La situation semble s’améliorer par rapport à la veille.

Pour le troisième jour consécutif, mardi 2 février, Météo France a émis un bulletin d’alerte concernant le Cantal. Le département est placé en vigilance jaune pour risques de crues et pour risques de pluie-inondation jusqu'à mercredi 3 février 6 heures.
 


Le niveau des précipitations devrait diminuer progressivement à partir de ce mardi, avec 10 à 20 mm attendus sur les Monts du Cantal, et 5 à 10 mm sur l'Ouest du département. Mercredi 3 février, 5 à 10 mm sont attendus sur l'ensemble du département, avant une accalmie prévue jeudi 4 février. Par ailleurs, on observe que le manteau neigeux a réduit de moitié en une semaine, ce qui a contribué à faire gonfler les cours d'eau.
 

Moins d'interventions des sapeurs-pompiers

Les sapeurs-pompiers du Cantal ont réalisé depuis mardi matin une dizaine d’interventions liées aux inondations, soit 5 fois moins que la veille. Ils sont intervenus principalement dans l’Ouest du département pour des caves ou des garages inondés. Globalement la situation semble s’améliorer, notamment dans la vallée de la Cère. A Arpajon-sur-Cère, la rivière est toujours hors de son lit, malgré une légère décrue. Un peu plus en amont, à Yolet, la veille, la rivière avait gonflé de plus d’un mètre par rapport à son niveau habituel. Sur tout le département ce sont la fonte des neiges et les pluies très fortes de la nuit de dimanche à lundi qui ont fait gonfler les cours d’eau de manière extrêmement rapide.

Deux routes critiques

Deux routes sont actuellement fermées à la circulation :

  • la RD 253 à Ytrac
  • la RD 308 à Yolet

Par ailleurs, un affaissement de la chaussée a été constaté au niveau du lieu dit "Rouffilanges" sur la RD922 - commune de Saint-Cirgues-de-Malbert

Des recommandations

Le préfet du Cantal invite les Cantaliennes et Cantaliens à rester prudents et à respecter les recommandations suivantes :

• Je m’éloigne des cours d'eau et des points bas, je rejoins un point haut ou je m’abrite à l'étage

• Je ne m’engage pas sur une route immergée, même partiellement

• J'évite de me déplacer

• Je me tiens informé et je surveille la montée des eaux

• Je ne descends pas dans les sous-sols

• Je mets mes biens hors d'eau et je localise mon kit d'urgence

Voici des sites pour se tenir informé : 
Météo France

Bison futé

Info routes

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité