Un nouveau projet de centre commercial à Aurillac, dans le Cantal

Le projet de centre commercial prévoit l'ouverture d'un nouvel hypermarché et d'une grande galerie commerciale. / © Claude Bernard
Le projet de centre commercial prévoit l'ouverture d'un nouvel hypermarché et d'une grande galerie commerciale. / © Claude Bernard

Après de longues discussions, le projet de centre commercial de la Sablière, devrait aboutir à Aurillac dans le Cantal. Un projet qui inquiète les commerçants du centre-ville.

Par AT et C.Bernard

Porté par un investisseur privé, le projet de centre commercial, les Sablières prévoit l'ouverture d’un nouvel hypermarché, une franchise de la marque Carrefour, et de son centre commercial, à Aurillac.

Grande inquiétude en centre-ville


Situé aux portes de la ville du Cantal, le complexe de 25.000 mètres carré n’est pas vu d’un bon œil par les commerçants du centre-ville. Christophe Nouvel, président de l'association des commerçants et artisans du centre-ville déplore un manque de consultation et de discussion : "Jamais personne ne vient nous voir pour nous demander où nous en sommes, ou ce que nous pensons de l’installation. Nous sommes très inquiets. Notre centre-ville ne vit pas, il survit et s’il le peut, c’est parce qu’il n’y a pas de supermarché très important en périphérie."

La ville compte déjà un hypermarché et quatre supermarchés installés à la périphérie, avec l’arrivée de ce nouveau centre commercial, la ville a décidé d’investir dans son centre-ville pour lui rendre attractif. Depuis lundi 29 janvier, les travaux de l’îlot des frères charmes ont donc débuté.

Le futur centre commercial se situera aux portes de la ville d’Aurillac, loin du centre. / © Claude Bernard
Le futur centre commercial se situera aux portes de la ville d’Aurillac, loin du centre. / © Claude Bernard


Situé à l’entrée du centre-ville, cet îlot accueillera deux grandes enseignes. L’une est déjà connue, il s’agira de la Fnac. La seconde, H&M, est encore en pourparlers avec la municipalité. Une municipalité convaincue que ces commerces joueront le rôle de « locomotive commerciale » qui redynamisera le centre-ville.

"Notre intérêt commun, c’est que le cœur de ville ait une attractivité suffisamment forte, il nous faut réfléchir à tous les outils que l’on peut mobiliser. Il y a des opportunités. Il faut savoir les utiliser", précise Pierre Mathonier, le maire d'Aurillac.

Sauf changement, les porteurs du projet laissent entendre que l'ouverture de leur centre commercial pourrait avoir lieu en 2020.

Un nouveau projet de centre commercial à Aurillac, dans le Cantal
Intervenants: Christophe Nouvel, président de l'assocition des commerçants et artisans du centre ville ; Pierre Mathonier, maire d'Aurillac (PS) - Claude Bernard, Lydie Ribes et Benoit Courtine

 

Sur le même sujet

Canoë - Prudence sur la rivière Drôme dans le secteur de Sainte-Croix

Les + Lus