Un chef Auvergnat à la tête du meilleur restaurant d'Asie

Le restaurant du chef cantalien Julien Royer élu 1er restaurant d'Asie et le meilleur de Singapour. / © Asia's 50 Best Restaurants
Le restaurant du chef cantalien Julien Royer élu 1er restaurant d'Asie et le meilleur de Singapour. / © Asia's 50 Best Restaurants

Le Cantalien Julien Royer, chef du restaurant Odette à Singapour a terminé 1er d'un concours qui a primé, le 26 mars, les 50 meilleurs restaurants d’Asie. Une reconnaissance mondiale pour sa cuisine française aux influences asiatiques. 

 

Par D.Cros

C’est la récompense suprême et elle a été attribuée, le 26 mars, au restaurant "Odette" tenu par le Cantalien Julien Royer. Son établissement vient d’être primé 1er restaurant d'Asie et meilleur restaurant de Singapour, selon le classement "Asia's 50 Best Restaurants". Cette organisation composée de 300 chefs, critiques et personnalités du monde de la gastronomie couronne les meilleures tables de chaque continent.
"Nous sommes très fiers de lui. Toute la famille est heureuse pour lui, c’est quelqu’un de passionné" souligne Emilie Royer, sa sœur. Puis elle ajoute : "A l’annonce des résultats, il est resté comme à son habitude simple et humble, il a mis toute sa brigade en avant".
Aujourd'hui âgé de 36 ans, ce natif de Riom-ès-Montagnes a fait ses études à l’école de Chamalières, près de Clermont-Ferrand. Ancien élève de Michel Bras en France, il a ensuite parcouru le monde dans les cuisines d'Antonin Bonnet à Londres, puis il est parti à Bora-Bora et à Singapour. En novembre 2015, il s’est lancé et a ouvert son propre restaurant.

"Odette, c’est le prénom de notre grand-mère maternelle. C’est elle qui lui a donné le goût et la passion de la cuisine. Il tenait à lui rendre hommage" explique sa sœur. Puis elle ajoute : "Il offre à tous ses clients un petit pot de confiture dans un coffret à l’effigie du restaurant. Il adorait la confiture de groseilles qu’elle faisait avec les fruits que nous venions de ramasser. Il a revisité sa recette et maintenant il l’a fait partager".
L’ascension de ce chef est fulgurante. Moins d’un an après l’ouverture, le guide Michelin lui accorde directement deux étoiles. En 2017, il apparaît dans le palmarès des meilleurs restaurants d’Asie. Puis en 2018, il grimpe à la 28e place du classement des meilleures tables du monde ou "World's 50 Best Restaurants". Et en 2019, il devance les autres restaurants et termine en tête au classement "Asia's 50 Best Restaurants". Un prix très convoité, détenu depuis 4 ans par le chef Gaggan Anand à Bangkok, remis cette année au restaurant Odette.

Sa sœur conclut en soulignant tout le prestige d’une telle récompense et la fierté pour son frère d’avoir obtenu une telle récompense. Elle ajoute encore stupéfaite : "Juste après l’annonce des résultats, il a reçu 300 réservations en 45 minutes".

Sur le même sujet

Les + Lus