• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Cantal : de la réalité virtuelle pour faire ralentir les automobilistes sur les zones de travaux

Grâce à un casque de réalité virtuelle, les automobilistes ont pu se plonger dans le quotidien des agents de la DIR. / © Christian Darneuville / France 3 Auvergne
Grâce à un casque de réalité virtuelle, les automobilistes ont pu se plonger dans le quotidien des agents de la DIR. / © Christian Darneuville / France 3 Auvergne

Ralentir sur les zones de travaux, c’est nécessaire pour protéger les vies de ceux qui travaillent sur l’autoroute. Les automobilistes sont pourtant nombreux à ne pas respecter ces limitations temporaires. Une opération était organisée ce mercredi pour les y inciter ...

Par FG

C’est un contrôle de vitesse pas comme les autres qui se déroule ce mercredi 17 octobre sur l’A75 à Massiac, dans le Cantal.

Ce jour là, la mise en place du radar a pour but de sensibiliser les automobilistes à la présence des agents de la Direction interdépartementale des Routes sur les chantiers. Les gendarmes offrent un choix aux automobilistes en excès de vitesse : “Vous avez l’opportunité de vous acquitter de la contravention qui s'élève à 45 euros avec retrait d'un point ou alors vous allez voir nos camarades de la DIR. Si vous allez au stage de sensibilisation, vous n'êtes pas verbalisé.”

Contrôlé à 113 km/h sur une zone de chantier limitée à 90,  Gérard choisit la sensibilisation. Casque de réalité virtuelle sur la tête, il peut se rendre compte de ce que vivent ceux qui veillent sur l'autoroute et en discuter ensuite avec eux. Conclusion de l'expérience : "c'est vrai qu'on fait peut-être jamais assez attention aux agents de la DIR !”

“On a eu la chance au sein de la DIR Massif Central de ne pas avoir de drame mais nos collègues ailleurs en France ont été touchés” explique Olivier Colignon, directeur de la DIR Massif Central. “Il y a eu 8 morts depuis la création des DIR dont 3 ces dernières années. il convient donc d'être vigilant. Certes, parfois, il n'y a pas d'accident, mais on passe à quelques centimètres d'une catastrophe.”

"Le but c'est qu'ils comprennent la problématique.” explique le capitaine Jean-François Monot, commandant de l'escadron départemental de sécurité routière du Cantal . Mais la pédagogie a ses limites : “dès qu'on a un dépassement de plus de 20 km/h, nous mettons en place la procédure automatique : on verbalise et les gens font l'objet d'un retrait de points sur leur permis de conduire"

Des opérations similaires de sensibilisation se déroulent toute cette semaine sur l'ensemble du réseau national. Sur l'A75, 14 conducteurs ont été arrêtés. 12 ont bénéficié d'alternatives aux poursuites et deux ont été verbalisés pour des infractions à la vitesse supérieures à 20 km/h.
 
Cantal : de la réalité virtuelle et de la pédagogie pour faire ralentir les automobilistes sur les zones de travaux
Ralentir sur les zones de travaux, c’est nécessaire pour protéger les vies de ceux qui travaillent sur l’autoroute. Les automobilistes sont pourtant nombreux à ne pas respecter ces limitations temporaires. Une opération était organisée ce mercredi 17 octobre pour les y inciter ... Reportage : C. Darneuville, L. Ribes. Montage : S. Salmon

Sur le même sujet

Fermeture de la sucrerie Bourdon

Les + Lus