COVID 19 : comment s’applique l’état d’urgence sanitaire dans le Cantal

Depuis le samedi 17 octobre, le Premier Ministre a décrété l’état d’urgence sanitaire en raison de l’épidémie de COVID 19. Dans le Cantal, de nouvelles mesures entrent en vigueur.
 

En raison de l'état d'urgence sanitaire, de nouvelles mesures entrent en application dans le Cantal.
En raison de l'état d'urgence sanitaire, de nouvelles mesures entrent en application dans le Cantal. © Lara Balais / AFP
En raison de l’épidémie de COVID 19, l’état d’urgence sanitaire a été décrété sur l’ensemble du territoire à partir du samedi 17 octobre.  Dans le Cantal le préfet a pris de nouvelles mesures car le virus circule activement dans le département. On mesure :
- un taux d’incidence du virus de 132 pour 100 000 habitants au 16 octobre ;
- un taux d’incidence du virus chez les personnes âgées (+ de 60 ans) de 96,4 au 16 octobre ;
- 41 personnes hospitalisées en raison du COVID-19 dont 4 en réanimation, sachant que le nombre de total de personnes admis actuellement en réanimation est de 9 pour une capacité de 10 lits au 15 octobre ;
- 19 personnes décédées dans le Cantal depuis le début de l’épidémie (dont 10 sur les six dernières semaines) au 16 octobre 2020 ;
- 5 clusters à criticité élevée.

De nouvelles mesures en application

Des mesures entre en vigueur à compter du 17 octobre 2020 :
• Les rassemblements de plus de 6 personnes dans l’espace public sont interdits (sauf cortèges, défilés et rassemblements revendicatifs de personnes soumis à la déclaration prévue à l’article L211-2 du code de la sécurité intérieure ; rassemblements, réunions ou activités à caractère professionnel ; services de transport de voyageurs ; cérémonies funéraires ; visites guidées par des personnes titulaires d’une carte professionnelle).
• Dans tous les établissements recevant du public, un protocole sanitaire strict est appliqué :
◦ dans les lieux à fréquentation « debout » (centres commerciaux, salles
d’expositions, musées…) : jauge de 4m² par personne,
◦ dans les lieux à fréquentation « assise » clos (cinéma, théâtre…) ou de plein air (stade, hippodrome...) : une distance minimale d’un siège est laissée entre les sièges occupés par chaque personne ou groupe de moins de six personnes venant ensemble.
◦ dans les lieux à fréquentation « assise » de type restaurants et débits de boissons : une même table ne peut regrouper que des personnes venant ensemble ou ayant réservé ensemble dans la limite de six personnes, avec une distance minimale d’un mètre entre les chaises occupées par chaque personne ou groupe de personnes.
• Le télétravail est renforcé.

D'autres mesures entrent en application à compter du 19 octobre 2020 :
• Les rassemblements privés (mariage, baptême, fêtes familiales, soirée étudiante, …) dans des ERP de type L (salles des fêtes et salles polyvalentes notamment) ou CTS (chapiteaux, tentes, structures) sont interdits.

Des mesures complémentaires

Des mesures complémentaires sont applicables dans le Cantal jusqu’au 14 novembre 2020 :

A compter de ce samedi 17 octobre 2020 :- de 7h30 à 23h00, sur les communes d’Arpajon-sur-Cère, d’Aurillac, de Mauriac et de
Saint-Flour, lorsqu’elles accèdent ou demeurent dans les rues dont la liste figure en
annexe de l’arrêté ;
- aux abords immédiats, des crèches, des écoles, des collèges, des lycées et des
établissements d’enseignement supérieur sur l’ensemble des communes du Cantal,
du lundi au vendredi de 7h30 à 19h00 et le samedi de 7h30 à 13h00 ;
- aux abords immédiats et dans toutes les gares ferroviaires du département de 7h30 à 23h00 ;
- aux arrêts des transports intra-urbains et inter-urbains du département de 7h30 à 23h00 ;
- aux abords immédiats de l’aérogare d’Aurillac de 6h00 à 23h00 ;
- sur les parkings des commerces et des zones commerciales du département de 7h30 à 23h00 ;
- pour toutes les personnes participant à un rassemblement, réunion ou activité sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public de plus de six personnes, qui ne sont
pas soumis aux interdictions prévues à l’article 3 du décret n° 2020-1262 du 16 octobre 2020.A compter du lundi 19 octobre 2020 à 0 heure :
• L’accès aux vestiaires des établissements sportifs est interdit, sauf dans le cadre scolaire et péri-scolaire ainsi que pour la pratique professionnelle. Cette interdiction ne s’applique pas aux piscines.

Dans un communiqué, le préfet du Cantal en appelle à la responsabilité de chacun.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société