Cet article date de plus de 6 ans

Marcolès (15) : les pilotes jouent dans la cour des grands

La manche de la ligue d'Auvergne qui se courrait dimanche 20/09 autour de Marcolès, dans le Cantal, avait des airs de championnat du monde. Avec une épreuve spéciale d'envergure, très roulante et très longue pour les 260 engagés.
L'enduriste aime généralement repousser ses limites. A Marcolès, dans le Cantal, les organisateurs lui ont offert un beau terrain de jeu dimanche, avec une épreuve particulièrement sélective, pour cette manche du championnat de ligue d'Auvergne. 

"Le club s'est mis à la hauteur de l'événement, cette année, en faisant une liaison de 220 kilomètres pour les Ligue 1 avec des boucles indépendantes, sans repasser sur le même circuit. Donc une variété de tracé exceptionnelle", affirme Jérôme Montarnal, du moto-club de Marcolès.

"La spéciale est digne du Mondial : trois minutes de bois, trois minutes d'herbe, trois minutes de terre...", énumère de son côté Vincent Rigaudias, le président de la ligue d'Auvergne de Moto. 

L'occasion aussi de profiter pleinement du relief, avec des ascensions spectaculaires à la carrière de Leynhac... Une épreuve complète, qui a vu la victoire au classement scratch de Swan Servajean, suivi de Antonio Dien et de Romain Blanchon.

durée de la vidéo: 02 min 30
Enduro à Marcolès (15)



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport auto-moto