Cantal : une « bibliothèque de graines » ouverte à Mauriac

Depuis le 19 mai, la médiathèque de Mauriac, dans le Cantal, a ouvert un nouvel espace : une grainothèque, un système d'échange de graines, gratuit, ouvert à tous. En quelques semaines, l'idée a séduit notamment les amoureux de graines du potager et des fleurs.

Une "grainothèque" a ouvert ses portes le 19 mai à Aurillac (Cantal).
Une "grainothèque" a ouvert ses portes le 19 mai à Aurillac (Cantal). © L.Ribes/FTV

Une « bibliothèque de graines » a ouvert ses portes le 19 mai à la médiathèque de Mauriac (Cantal). Cette grainothèque est un lieu d’échange de graines auquel chacun peut participer. C’est le cas d’Annie Mosser, une passionnée. Cette passion remplit à elle seule son jardin, des bocaux, des sacs et une partie de sa maison : les graines. « Les graines, c’est extraordinaire, c’est plein de surprises. Vous semez à un endroit et ça pousse de l’autre côté car le vent emporte tout, ou les chats. J’ai des graines, je ne sais même pas ce que c’est. Je crois que j’ai toujours aimé ça, mais encore plus depuis que j’ai une grande maison avec un jardin, en plus du fait qu’ici il y a des jardiniers merveilleux. Ici, tout le monde aime ça, on en parle, avec mes copines on fait des ateliers graines, ça n’en finit jamais ! » se réjouit Annie Mosser.

Des graines à n'en plus finir

Dans son potager, perché à 1 000 mètres d'altitude, Annie Mosser aime semer ses graines à la volée et observer le résultat, comme avec ses fraisiers qui partagent désormais leur espace avec de nombreuses autres variétés de plantes : « Il y a l'origan, le cerfeuil, la mélisse, ce sont des plantes qui reviennent toutes seules. Elles savent qu’elles sont amies je pense ! » plaisante Annie Mosser. Ces graines et ces plantes, Annie aime surtout en parler et les partager. Dans quelques semaines, une fois la fleur sèche, elle prélèvera les graines pour enrichir la collection de la médiathèque, à 15 km de chez elle.

Une grainothèque pour partager

La médiathèque vient d'inaugurer une grainothèque. « Le principe de la grainothèque, c’est de permettre au public de partager des graines de leur jardin, des graines qui sont reproductibles et qui poussent facilement dans le Cantal. On a une dizaine de personnes qui sont déjà venues chercher des graines ou en apporter, et aussi des gens qu’on n’avait jamais vus à la médiathèque, qui viennent pour la grainothèque », raconte Laurence Bodin, directrice de la médiathèque. Grace à un système basé sur l'échange, les graines de la médiathèque sont accessibles à tous, gratuitement avec certaines règles à respecter, qu'on retrouve sur le site de la grainothèque :

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature jardinage loisirs sorties et loisirs