Mercosur : les éleveurs de Salers mitigés dans le Cantal

À Saint-Bonnet de Salers, les acheteurs sont venus de toute la France pour participer à la 37e vente de taureaux Salers. / © Claude Bernard
À Saint-Bonnet de Salers, les acheteurs sont venus de toute la France pour participer à la 37e vente de taureaux Salers. / © Claude Bernard

Mercredi 7 février 2018, au matin avait lieu une vente aux enchères de taureaux Salers, à Saint-Bonnet-de-Salers dans le Cantal. Au cœur des débats, le nouvel accord de libre-échange qui prévoit l’entrée de 99.000 tonnes de viande bovine sud-américaine en Europe chaque année.

Par AT et C.Bernard

Comme chaque année à cette vente aux enchères de taureaux salers, les éleveurs sont venus nombreux et de toutes les régions de France. Mais contrairement aux années précédentes, mercredi 7 février 2018, un nouvel invité était présent : l’accord de libre-échange pris entre le MERCOSUR (marché commun d'Amérique du Sud) et l'Europe. Un accord qui prévoit notamment que 99.000 tonnes de viande bovine sud-américaine entrent en Europe chaque année. Soit plus que les 60 000 tonnes négociées.

De quoi inquiéter certains éleveurs comme Frédéric Caspenroux, un amoureux de la race Salers, passionné de génétique, installé depuis 3 ans dans la région. Pour lui, ce qui prime avant tout c’est qualité de la viande, qui doit répondre à une demande de plus en plus forte des consommateurs.


Un avis partagé par de nombreux éleveurs Salers présents à la vente de jeunes taureaux. La plupart regrettent l'arrivée possible de viande sud-américaine dans le cadre de l'accord Mercosur, mais ils veulent tout de même positiver.

"Il aura toujours un marché extérieur, et deux types de consommateurs. Mais je pense que globalement, ils regardent plus la qualité des produits. Et je pense que nous avons encore de beaux jours devant nous. Il faut y croire, être positif et continuer à travailler ", explique Thierry Demange, éleveur Salers en Lorraine.

Mercosur : les éleveurs de Salers mitigés dans le Cantal
Intervenants: Frédéric Caspenroux, éleveur Salers à Ytrac (15) ; Thierry Demange, éleveur Salers en Lorraine - Claude Bernard, Lydie Ribes et Gilles Malfray

 

Sur le même sujet

Les + Lus