• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

GR 400 : dans le Cantal, une randonnée autour du plus grand volcan d'Auvergne

Le sentier du GR 400 offre un panorama exceptionnel. / © Puy d'Images
Le sentier du GR 400 offre un panorama exceptionnel. / © Puy d'Images

Le GR 400, c'est un parcours de 133,24 km autour du plus grand volcan d'Europe, dans le Cantal. Culminant à 1816m d'altitude, le sentier offre aux randonneurs un panorama exceptionnel sur les sept vallées déployées autour du puy Mary.

Par Aurélia Abdelbost

Près de 475 000 randonneurs fréquentent le GR 400, dans le Cantal, chaque année de mai jusqu'à septembre-octobre. Le sentier part notamment de la gare de Murat (892 m) et s'élève jusqu'à 1816m d'altitude, offrant un panorama exceptionnel, une vue à 360 degrés sur les sept vallées déployées en étoile autour du puy Mary.
 

Le GR 400 dévoile un parcours de 133,24km autour du plus grand volcan d'Europe (2700 km² et 70 km de diamètre) et d'une durée de 8 jours, pour les plus courageux (liste des gîtes). Mais il convient aussi aux familles : "C'est une montagne à hauteur d'homme et abordable, même s'il y a des pics", souligne Gilles Chabrier, maire de Murat, point de passage incontournable pour les randonneurs.
 

Le GR 400, un paysage exceptionnel


Egalement photographe, Gilles Chabrier, connaît bien le GR 400 et ses paysages : "Il y a des zones très variées et c'est ça qui fait son charme".  Ce dernier apprécie notamment le puy de Seycheuse, qui culmine à 1650 m d'altitude.

 

Une faune et une flore remarquables

Le parcours permet aussi d'observer une faune et une flore remarquables. "Il y a des zones préservées et on peut observer des animaux : chamois, cerfs, biches", indique le maire de Murat.
 


Pour préserver ce site unique victime de son succès, le GR 400 doit faire l'objet d'aménagements réguliers afin de protéger les lieux, notamment de l'érosion. Des travaux souvent spectaculaires, nécessitant même parfois l'intervention d'hélicoptères pour acheminer des matériaux.
 


Dernièrement, durant l'automne 2018, c'est le versant est du puy Mary qui a été restauré. Un itinéraire balisé et de nouvelles marches ont été mis en place pour éviter l'érosion et canaliser les visiteurs, toujours plus nombreux. 

 
 

Protéger le site

En 1985, une zone de 8 535 ha des "Monts du Cantal", englobant les crêtes allant du puy Violent au puy de Seycheuse et du Suc Gros au puy de l’Usclade, est classée. Et à cette même époque, le parcours du GR400 est créé. Puis en 1999, le Syndicat Mixte du Puy Mary (SMPM) est mis en place pour mener à bien l’Opération grand site,  soit aider au développement du territoire et de gérer les flux de touristes. 
 
Le GR 400 s'étend sur 133,24 km autour du puy Mary, plus grand volcan d'Europe. / © Thierry Marsilhac
Le GR 400 s'étend sur 133,24 km autour du puy Mary, plus grand volcan d'Europe. / © Thierry Marsilhac

Ce site exceptionnel s'est modelé il y a 13 millions d’années, époque durant laquelle le volcan s'est formé avant de s’endormir, il y a environ deux millions d’années. Quand à son nom, puy Mary, il viendrait de Mary (ou Marius en latin), disciple de saint Austremoine, le premier évangélisateur d'Auvergne.
 

Sur le même sujet

Cette vidéo est indisponible pour le moment.

Bellamy à Clermont-Ferrand

Les + Lus