Cet article date de plus de 3 ans

"Les casserolades" : les Insoumis font du bruit avec des casseroles en Auvergne-Rhône-Alpes

A l'appel de leur leader Jean-Luc Mélenchon, les militants font du bruit avec des casseroles, samedi 30 septembre, dans de nombreuses villes. Ils protestent contre la contre la réforme du code du travail. Le point dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Les Insoumis font une "casserolade", samedi 30 septembre, dans les rues de Clermont-Ferrand.
Les Insoumis font une "casserolade", samedi 30 septembre, dans les rues de Clermont-Ferrand. © L.Bartolazzo/France 3 Auvergne
"Vous nous pourrissez la vie et vous nous empêchez de rêver. Alors nous vous empêcherons de dormir" une phrase de Jean-Luc Mélenchon prononcée lors de la mobilisation du 23 septembre à Paris.

Le leader de la France Insoumise a appelé les militants à se réunir pour faire du bruit avec des casseroles. Des "casserolades" sont organisées, un peu partout en France, samedi 30 septembre.

A Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), une vingtaine de militants souhaite se faire entendre. Les manifestants se sont rassemblés à 11 heures, au marché Saint-Pierre en plein centre de la ville. Le but : protester contre les ordonnances réformant le code du travail.




A Lyon dans le Rhône, les Insoumis se donnent rendez-vous à 10 heures devant l'hôtel de ville. Et à 15 heures, devant la préfecture. 




A Grenoble en Isère, les militants se retrouvent samedi aprés-midi, à l'heure de la sieste : 14 heures sur la place Notre-Dame.  


 

Pour voir la carte de France des "casserolades" organisées : https://lafranceinsoumise.fr/groupes-appui/les-casserolades/

Des concerts de casseroles vivement critiqués par le gouvernement. Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement a déclaré sur France Inter : "N'oublions pas que c'est Poujade, en France, qui a pratiqué les casserolades, ou alors c'est ceux qui ont fait tomber Salvador Allende". Et le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb a dit, vendredi 29 septembre, sur CNews : "Jean-Luc Mélenchon reprend des vieilles méthodes, c'était au Chili que l'extrême droite tapait sur des casseroles sous Allende".



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie grève