Center Parcs de Roybon : les arrêtés autorisant les travaux de construction sont annulés

Le tribunal administratif de Grenoble a annulé, jeudi 16 juillet, un arrêté indispensable au projet de construction du centre de loisirs. 

Par France 3 Alpes avec AFP

Le tribunal administratif de Grenoble a décidé jeudi d'annuler un arrêté préfectoral indispensable à la construction du Center Parcs (groupe Pierre et Vacances) controversé de Roybon (Isère), a-t-on appris auprès d'une association opposée au projet. 

"Nous avons eu connaissance du sens de la décision: l'arrêté (relatif à la) loisur l'eau est annulé. Mais on ne sait pas quels moyens le tribunal a retenus. On est en attente du jugement complet", a déclaré à l'AFP Emmanuel Wormser, porte-parole juridique de la Frapna (Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature). Le jugement doit être publié à 14H00 par le tribunal.

Le Groupe Pierre & Vacances - Center Parcs a d'ores et déjà annoncé par communiqué sa décision de faire appel du jugement du tribunal. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rassemblement enseignants à Vaulx-en-Velin

Les + Lus