"Fatima" et "La tête haute" - deux films tournés en Rhône-Alpes - ont été récompensés vendredi soir lors de la 41e cérémonie des Césars. Ces long-métrage, co-produits par Rhône-Alpes cinéma, ont obtenu respectivement trois et deux trophées.

"Fatima" a décroché le prix du meilleur film de l’année, la plus haute distinction du palmarès, remis à son réalisateur Philippe Faucon.

Tourné à Lyon, le film dresse le portrait d'une femme de ménage immigrée qui élève seule ses enfants, incarnée par Soria zéroual, une habitante de Givors, elle-même femme de ménage, qui apparaissait pour la première fois au cinéma. Soria n'a pas obtenu le César de la meilleur actirce pour lequel elle était nommée, mais elle repart avec celui de Philippe faucon qu'il a tenu à lui offrir.

Le long métrage, qui avait été remarqué à Cannes et vu par plus de 300.000 spectateurs, remporte aussi le prix de l’adaptation, et celui du meilleur espoir féminin grâce à Zita Hanrot, âgée de 26 ans. La jeune actrice a déjà tenu de plus petits rôles dans "Ma nouvelle amie" de François Ozon en 2013 et "Eden" de Mia Hansen-Love en 2014. Elle vient de tourner dans le nouveau film de Rachida Brakni "De Sas en sas".


"La tête haute", dont certaines scènes ont été tournées dans l'établissement pénitentiaire pour mineurs de Meyzieu et dans le Vercors, a lui aussi été récompensé : son acteur principal, Rob Paradot, 18 ans, a reçu le prix du meilleur espoir masculin pour son rôle d'adolescent délinquant.

Emmanuelle Berco, la réalisatrice, s'est inspiré de l'histoire son oncle, longtemps éducateur pour mineurs délinquants à Romans-sur-Isère 
Le film a également permis à Benoît Magimel de remporter le prix du second rôle masculin.


Le reportage de Julien Sauvadon et Sandie Goldstein :
©France 3 Rhône-Alpes

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité