• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Champier (Isère), sur le circuit du Laquais, les non-voyants prennent le volant


Afficher Circuit du Laquais sur une carte plus grande

L'association "Les non-voyants et leurs drôles de machines" permet aux non et malvoyants de piloter toutes sortes d'engins mécaniques. De l'avion au quad, rien ne leur est interdit. En cette fin août, l'association faisait quelques tours de pistes sur le circuit du Laquais à Champier en Isère.

Par France 3 Alpes

En 2004, Luc Costermans perd la vue, mais pas l'envie. Deux ans plus tard, il lance l'association européenne "Les non-voyants et leurs drôles de machines". Derrière ce nom étrange et son astucieux logo façon "Satanas et Diabolo", se cache un projet: laisser des non ou des malvoyants prendre les commandes, en solo ou avec un co-pilote, d'engins mécaniques motorisés.

Bateaux, scooters, voitures de courses, de rallyes, avions... Leur coeur fait "boum" dès que ça fait "vroum, vroum". Ils sont même quelques uns à tenter, et surtout à réussir, des records de traversées ou de distances parcourues sur terre, comme sur mer, et dans les airs!

Et pour savoir quel "effet ça fait", Jean-Christophe Pain, notre reporter sur le terrain, s'est bandé les yeux et a conduit dans le noir.
DMCloud:99757
Non-voyants au volant
Intervenants : 1/ Annie Martinez et Gérard Avellaneda pilote et co-pilote (de dos) 2/ Jean-Christophe Pain 3/ Luc Costermans "Les non-voyants et leurs drôles de machines"


Depuis sa création en 2006, l'association a élargi son champ d'action en proposant également des vols en parapentes, des sauts en parachute ou encore la visite d'un Airbus A380 avec le chef pilote d'essai du plus gros avion de ligne jamais construit.

Comme le dit l'association, c'est "du rêve plein les yeux" !


Sur le même sujet

Top départ pour le Jumping de Bourg-en-Bresse

Les + Lus