Colère des agriculteurs : où en est-on après la levée de certains barrages en Auvergne-Rhône-Alpes ?

24h après l'appel de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs à lever les barrages de contestations suite aux dernières promesses du gouvernement, où en sommes-nous dans la région Auvergne-Rhône-Alpes ? La préfecture de région fait le point ce mardi 2 février dans la soirée.

Suite aux promesses faites par le gouvernement aux agriculteurs, ce jeudi 1ᵉʳ février 2024, les principaux syndicats agricoles (la FNSEA et les JA), ont appelé à lever les barrages routiers dans la foulée. Ces derniers avaient fortement impacté le trafic pendant une bonne semaine. 

Des points de blocages toujours en cours 

Au total, les agriculteurs continuent de tenir trois points de blocage en Auvergne-Rhône-Alpes, tous en Isère. Il s'agit de deux barrages de l'A43 au niveau de Saint-Quentin-Fallavier (dans les deux sens), et Bourgoin-Jallieu (dans les deux sens) ainsi que celui sur l'A48 entre la jonction avec l'A43, la sortie 10 à hauteur de Voiron. 

Opérations de remise en état en cours 

De nombreux autres points de blocage ont été libérés dans la journée. Des opérations de remise en état sont en cours. Ces itinéraires ne sont pas encore accessibles pour l'heure : 

  • Sur l'A480 à hauteur du pont de Catane à Grenoble
  • Sur l'A7 au niveau du nœud de Ternay/Vienne sud/ de Vienne Seyssuel et du péage de Chanas.
  • Sur la N145 au niveau de Montluçon 
  • Sur l'A71 dans les deux sens entre Bizeneuille et Gannat et entre l'échangeur avec l'A711 et la sortie 16
  • Sur l'A75 entre Saint-Flour Bellevue et Saint-Flour Centre
  • Sur l'A49 et la N532 au niveau de Bourg-de-Péage 

Pour un trajet optimal, il est recommandé de bien respecter les itinéraires conseillés par Bison Futé, radio 107.7 et les réseaux sociaux des préfectures.