Coronavirus COVID 19. Décès, hospitalisations, réanimation : suivez l’évolution de l’épidémie en Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis le 1er cas confirmé de Coronavirus COVID 19 en Auvergne-Rhône-Alpes dans le Pays de Gex le 27 février, l’intégralité des départements de la région est concernée par l'épidémie. Grâce à nos infographies, suivez l'évolution de l'épidémie dans la région.

Suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes.
Suivez l'évolution de l'épidémie de coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes. © ZUMA PRESS/MAXPPP
La courbe ci-dessous présente l’évolution du nombre de cas confirmés de coronavirus Covid-19 en Auvergne-Rhône-Alpes jusqu'au 25 mars. Elle a été réalisée à partir des informations communiquées par l’ARS lors des points de situation. A noter que n'apparaissent pas les cas signalés de manière épisodique avant le 2 mars.
 
Chaque jour désormais, les hôpitaux susceptibles de recevoir des patients diagnostiqués Covid-19 rapportent dans une application appelée « SI-VIC », le nombre de patients pris en charge en service de réanimation, en hospitalisation conventionnelle et en soins de suite et de réadaptation ainsi que les nouveaux décès survenus dans leur établissement.

La courbe ci-dessous présente le nombre de décès (en milieu hospitalier) depuis le début de l'épidémie en Auvergne-Rhône-Alpes.

La carte ci-dessous recense l’intégralité des patients positifs au COVID 19 et hospitalisés dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes.
 

La courbe des cas de Coronavirus dans l'Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme

L’Allier est l’un des derniers départements de la région touchés par l’épidémie : le premier cas a été détecté le 12 mars. Les cas les plus graves sont pris en charge au centre hospitalier de Moulins-Yzeure. Le Cantal est le dernier département à avoir été touché par le Coronavirus, le dimanche 15 mars. Un premier cas avait été pris en charge au centre hospitalier d’Aurillac, mais il s’agissait d’un habitant de Charente-Maritime. La Haute-Loire fait partie des départements de la région AURA touchés les plus tardivement et les moins intensément par l’épidémie. L’expansion du virus y semble moindre. Dans le Puy-de-Dôme, les cas avérés de Coronavirus sont pris en charge au CHU de Clermont-Ferrand. Les premiers cas avérés étaient en lien avec le cluster de Mulhouse, l’épidémie y progresse rapidement.


A noter que "parmi les 42 patients de Bourgogne-Franche Comté accueillis entre vendredi soir, samedi et dimanche 29 mars dansl'Allier, le Puy de Dôme et l'Isère, une partie est intégrée à ces données et l’autre le sera dans le point de lundi 30 mars", précise l'ARS..

Evolution de l'épidémie dans l'Ain, l'Ardèche, la Drôme, la Loire et le Rhône

C’est dans l'Ain que le 1er cas de Coronavirus COVID 19 a été détecté dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis, la courbe ne cesse de grimper et plusieurs personnes sont décédées. En Ardèche, les 2 premiers cas ont été découverts le 6 mars et pris en charge à l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon. Il s’agissait d’un couple de quinquagénaires. La Drôme comptabilise déjà plusieurs décès depuis le début de l’épidémie. Elle fait parties des 35 départements les plus touchés en France et est considérée comme « zone d’exposition à risque ». La Loire fait elle aussi partie des 35 départements de France les plus sévèrement touchés par l’épidémie. Un premier décès est survenu le 14 mars dernier. Le Rhône est le département de la région le plus durement touché par l’épidémie de Coronavirus, avec des centaines de malades et plus d’une dizaine de décès.
 

L'évolution du Coronavirus en Isère, Savoie et Haute-Savoie

L’Isère est l’un des départements où l’épidémie de Coronavirus fait des victimes. Les premiers cas sont liés au cluster de Mulhouse, mais l’épidémie s’est ensuite propagée. La Savoie compte plusieurs dizaines de cas de Coronavirus COVID 19, cependant, l’épidémie n’y est pas aussi intense que dans le département voisin de Haute-Savoie. Il s’agit du 2ème département le plus touché de la région par l’épidémie. Le virus y progresse rapidement et plusieurs décès sont déjà enregistrés, c’est aussi le seul département où des cas de guérison ont été observés.

A noter que "parmi les 42 patients de Bourgogne-Franche Comté accueillis entre vendredi soir, hier et aujourd’hui en Allier, Puy de Dôme et Isère, une partie est intégrée à ces données et l’autre le sera dans le point de lundi 30 mars", précise l'ARS.

Sur la carte ci-dessous, vous pouvez retrouver un point complet sur la situation en France : 
Rappel de l'importance des geste barrière
  • Se laver très régulièrement les mains avec de l’eau et du savon
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Se moucher avec un mouchoir à usage unique, le jeter dans une poubelle, se laver les mains ensuite
  • Ne pas se serrer la main ni se faire la bise
  • Conserver une distance de 1,5 m avec une autre personne, en réunion et lors d’un échange
  • Rester chez soi dès l’apparition des premiers symptômes.
  • Pour rappel, une personne est considérée guérie 48 h après les derniers symptômes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter