Coronavirus : les secours déconseillent les sorties en montagne pour ne pas encombrer les hôpitaux

Les secours en montagne appellent les pratiquant à différer leurs sorties à cause de la pandémie de coronavirus Covid-19. Il s'agit, selon eux, de ne pas encombrer les services d'urgence, déjà très sollicités par la crise sanitaire.

"Soyons citoyens, différons nos loisirs !" Dans des messages publiés sur les réseaux sociaux lundi 16 mars, les secours déconseillent vivement les sorties montagne. Sur leur page Facebook, le PGHM de Chamonix (Haute-Savoie) est direct : "chaque secours est potentiellement un secours de trop pour les services hospitaliers" alors que les urgentistes redoutent un afflux de patients causé par la pandémie de coronavirus.

Reconnaissant que les conditions météo sont idéales, les secouristes expliquent que "la situation présente et surtout à venir est telle que chaque ressource, chaque minute qui sera consacrée par les équipes médicales à un secours en montagne pourrait être retranchée à la prise en charge de l'épidémie Covid-19 en cours, et donc, in fine, très probablement au détriment d'un autre patient."
 
Le nombre de cas de coronavirus se multiplie en France, l'Europe étant devenu le principal foyer de l'épidémie dans le monde. Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, 5 423 cas sont confirmés dans l'Hexagone ce lundi et 127 personnes en sont mortes depuis le début de l'épidémie.

Le stade 3 du plan d'actions a été déclenché par le gouvernement pour "objectif de prévenir et limiter la circulation du virus". Mais les hôpitaux redoutent la surcharge, tous ont déjà reporté les opérations ne relevant pas de l'urgence pour se préparer à un éventuel afflux de personnes atteintes du Covid-19.

Le nombre de lits en services de réanimations semble par ailleurs nettement insuffisant, selon la présidente du Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs élargi (Snphar), au regard des cas potentiels avec la propagation du virus qui s'accélère.

 

"Responsabilité de chacun"


Autant d'éléments qui incitent le PGHM de Chamonix à déconseiller les sorties en montagne, même aux pratiquants les plus expérimentés. "Bien que le service de secours à personne du PGHM de Chamonix Mont Blanc reste pleinement assuré, nous relayons le message de nos collègues médecins urgentistes du secours en montagne qui sollicitent expressément la responsabilité de chacun", disent-ils encore dans leur message posté sur Facebook.
 
Et le risque d'accidents de montagne est d'autant plus grand depuis la fermeture des stations de ski, là aussi à cause de la pandémie de Covid-19. Si les adeptes de ski de randonnée peuvent être tentés de se rendre sur les domaines fermés au public, l'absence de sécurisation des pistes et le risque d'avalanches rendent cette pratique périlleuse. De l'autre côté des Alpes, le club alpin italien et les secours transalpins avaient déjà appelé à reporter toute sortie en montagne dès jeudi, rapporte Le Dauphiné Libéré.

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité