Coronavirus : en Suisse, messes et mariages à nouveau célébrés dès le 28 mai

Le gouvernement suisse a décidé ce mercredi 20 mai 2020 que les lieux de culte de toutes les confessions pourraient à nouveau accueillir leurs fidèles dès le 28 mai, permettant ainsi la reprise des mariages, baptêmes et autres rites religieux.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © KENZO TRIBOUILLARD / AFP
"La vie normale reprend son cours", et "le Conseil fédéral (gouvernement) a décidé ce matin d'autoriser les offices religieux" à partir du 28 mai, soit une semaine plus tôt que prévu, a annoncé le ministre suisse de la Santé, Alain Berset.
 Cela concerne "les messes, les cultes, les mariages, les baptêmes...", a-t-il précisé, au cours d'une conférence de presse.

Ces dernières semaines, certains offices religieux se sont tenus à huis clos et étaient diffusés en ligne ou à la télévision. A Neuchâtel par exemple, la messe était célébrée en ligne et les paroissiens présents en photo sur les bancs. A partir du 28, les croyants pourront à nouveau célébrer les messes et autres offices religieux en groupe mais ils devront garantir le traçage des chaînes de transmission du nouveau coronavirus. L'organisateur d'une célébration devra tenir une liste de présence comprenant le nom, le prénom et le numéro de téléphone de tous les participants. Sur demande, il devra pouvoir transmettre cette liste aux autorités afin d'identifier et informer les personnes présumées infectées. Cette liste devra être détruite au plus tard après 14 jours.

La Suisse, qui n'a pas instauré de confinement aussi strict que d'autres pays européens, a entamé le 27 avril l'assouplissement des mesures extraordinaires prises face au coronavirus.
 
Ecoles, magasins, restaurants et musées ont rouvert leurs portes, même si les mesures de distanciation physique et d'hygiène restent en vigueur. A partir du 8 juin, cela devrait être le tour des établissements d'enseignement professionnel et du secondaire et des universités. Le gouvernement doit également se pencher la semaine prochaine sur l'interdiction de rassemblement de plus de 5 personnes.

La maladie Covid-19 a tué plus de 1.600 personnes en Suisse, qui compte quelque 8,5 millions d'habitants.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société suisse international déconfinement religion
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter