Covid-19 : en pleines vacances scolaires, l'épidémie poursuit son recul dans les départements alpins

Publié le
Écrit par Camille Belsoeur .

En Savoie, Haute-Savoie et Isère, le taux d'incidence du Covid-19 est en net recul sur les sept derniers jours. Une bonne nouvelle en pleines vacances scolaires dans les stations de ski.

Le flot de vacanciers qui a rejoint les stations de ski pour les vacances scolaires depuis le 5 février pouvait faire craindre une nouvelle flambée de l'épidémie de Covid-19 dans les départements alpins. Mais le point hebdomadaire de l'Agence régionale de la santé (ARS) datant du 11 février est plutôt rassurant et appuie la décision de ne plus rendre obligatoire le port du masque sur les télésièges

Sur la semaine glissante du 2 au 9 février, le taux d'incidence continue à décliner dans les Alpes du Nord. En Haute-Savoie, le taux d'incidence recule à 1537 cas positifs pour 100 000 habitants. En Savoie, ce taux s'établit à 1481, contre 1717 en Isère. Si ces chiffres demeurent très élevés, le reflux de l'épidémie se confirme. Pour comparaison, lors de la troisième semaine de janvier, le taux d'incidence était supérieur à 4000 cas pour 100 000 dans les trois départements des Alpes du Nord. 

Dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes, c'est en Savoie et Haute-Savoie que le taux d'incidence est désormais le plus bas. 

Une chute des nouvelles admissions à l'hôpital

Autre signe que le virus du Covid-19 est moins présent dans les Alpes, le nombre de tests effectués a baissé de manière importante. En revanche, le taux de positivité sur les tests effectués demeure très haut : autour de 38% dans les deux départements savoyards et précisément à 37,1% en Isère. 

Le nombre de nouvelles hospitalisations est également en baisse sur l'ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Entre la semaine s'étalant du 24 au 30 janvier et la suivante du 31 janvier au 6 février, le nombre de nouvelles admissions à l'hôpital de malades du Covid-19 a baissé de 16%. En revanche, le nombre de personnes hospitalisées augmente encore légèrement, avec une hausse de 2%. En soins critiques, la décrue est cependant déjà engagée avec une baisse de 3% du nombre de patients atteints du Covid-19. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité