Covid-19 : le plus gros site de réservation de rendez-vous en ligne pour se faire vacciner en Italie victime de hackeurs

Selon les experts en cybercriminalité, il s'agit de la plus importante attaque informatique contre un site institutionnel en Italie. Depuis hier, le site de la région du Latium est paralysé par une attaque de hackers, et les réservations pour se faire vacciner, par ricochet, sont impossibles.
Vaccination en Italie (illustration)
Vaccination en Italie (illustration) © Marco BERTORELLO / AFP

"C'est une très puissante attaque de piratage informatique, très sérieuse, tout est en panne", a souligné Alessio d'Amato, directeur de la Santé du Latium.

Le site officiel du Latium, la région de Rome, www.regione.lazio.it a été attaqué par des hackeurs qui l'ont rendu indisponible pour les usagers, y compris ceux voulant réserver un vaccin contre le Covid, a annoncé ce 1er août la région sur son compte Twitter. "Une attaque de hackeurs est en cours [...]. Toutes les opérations de défense et de vérification sont en cours pour éviter le prolongement de la coupure des services".

Elle ajoute que tous les systèmes ont été désactivés, y compris ceux du portail sanitaire et du réseau de vaccination de la région, et que le calendrier vaccinal risque de s'en trouver sérieusement ralenti. 3Les opérations concernant les vaccinations vont subir des retards importants".

Aucune rançon n'a pour le moment été demandée par les hackeurs. Mais le site est toujours ce lundi 2 août totalement hors service, et affiche un message d'erreur quand on tente d'y accéder.

 

Une information judiciaire bientôt ouverte

Selon l'Agence de presse italienne Ansa, la police italienne des communications et le parquet de Rome se sont saisis du dossier et s'apprêtent à ouvrir une enquête pour tenter d'identifier les auteurs de l'attaque.

Selon les souces de l'agence de presse AGI, le site a été attaqué par un "rançongiciel". Ce type de fraude consiste à s'introduire dans les réseaux d'une entité pour crypter ses données, puis à réclamer une rançon, le plus souvent en bitcoins, en échange de la clé de déchiffrement. 

Ce genre de cyberattaque n'épargne aucun pays. La France a été récemment ciblée, tout comme ces derniers mois plusieurs grandes entreprises américaines.

Selon les sources d'AGI, il s'agit de la plus importante attaque informatique contre un site institutionnel en Italie.

À la mi-juin, le gouvernement italien s'est pourtant doté d'une agence gouvernementale spécialisée en cybersécurité pour lutter contre la multiplication des attaques informatiques et être en mesure de faire face notamment à la menace russe.

Le Latium est une région d'Italie centrale. Incluant la capitale, Rome, il s'agit de la deuxième région la plus peuplée du pays, après la Lombardie, avec près de six millions d'habitants.

Le variant Delta y est désormais prépondérant avec environ 80% des nouveaux cas de Covid-19. 

A cette heure, 66% de la population adulte a été vaccinée, a annoncé il y a deux jours le ministre régional de la Santé Alessio D'Amato.

Au niveau national, 60% de la population de plus de 12 ans, soit plus de 32 millions de personnes, a complété la vaccination et un total de 68,5 millions de doses de vaccins ont été administrées aux Italiens selon le ministère de la Santé.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 italie international technologies économie faits divers