Covid-19 : un pass sanitaire conditionné à la dose de rappel et la validité du test passe à 24h, annonce Olivier Véran

Publié le Mis à jour le
Écrit par I.G
La conférence de presse du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran le 25 novembre 2021.
La conférence de presse du ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran le 25 novembre 2021. © AFP

"La France connaît à son tour une cinquième vague. Elle sera sans conteste plus forte, plus longue" que la quatrième, a assuré d'emblée Olivier Véran qui a annoncé de nouvelles mesures. Le pass sanitaire conditionné à la dose de rappel et la validité du test passe à 24h.

"Pas d’annonce de confinement ni de couvre-feu," rassure le ministre ce 25 novembre, qui déclare "nous avons encore notre destin en main", façon de dire que le temps presse et qu'il faut tout miser sur la vaccination, afin d'éviter des mesures drastiques prises dans certains pays européens, comme l'Autriche ou l'Allemagne.

Jérôme Salomon, le directeur général de la santé dresse le tableau de la situation : "Cette vague touche désormais toute la France métropolitaine de façon homogène, avec une incidence en forte hausse. Le taux d’incidence s’élève à 193 et le R effectif (la vitesse de propagation de l’épidémie) est de 1,6, ce qui se traduit par un doublement du nombre de personnes touchées tous les onze jours ".

Olivier Véran reprend la parole : "La part de Français en réanimation parle d’elle-même : les vaccinés sont dix fois moins fréquents que les non-vaccinés". De plus, "là où la vaccination est plus faible, on enregistre les taux d’incidence et de cas graves les plus importants". L’efficacité du vaccin va cependant "diminuer avec le temps, phénomène classique", car la mémoire immunitaire "n’est pas infaillible et un premier rappel est nécessaire".

Le pass sanitaire désactivé après sept mois si le rappel n’a pas été effectué

Le rappel vaccinal est désormais ouvert à tous les adultes de 18 ans et plus, dès cinq mois après la précédente injection. Le pass sanitaire désactivé après sept mois si le rappel n’a pas été effectué.

"A compter du 15 janvier, ce pass sanitaire de tous les autres publics, c’est à dire les Français âgés de 18 à 64 ans, ne sera plus actif si le rappel n’a pas été fait dans ce délai qui reste inchangé sept mois après la dernière injection, de sorte qu’une fois que vous êtes à cinq mois de votre dernière injection, vous aurez deux mois pour recevoir votre rappel et ainsi conserver le bénéfice de votre pass sanitaire", déclare Olivier Véran.

La vaccination en rappel pour tous les adultes est ouverte dès ce samedi. Le rappel vaccinal sera nécessaire pour conserver le bénéfice du passe sanitaire.

Des tests payants valables 24 heures

Les tests PCR et antigéniques ne sont désormais plus valables que pendant 24 heures pour bénéficier du pass sanitaire, et ne seront pas gratuits. "Nous devons nous ressaisir" sur les gestes barrières, martèle M. Véran : "Etre libre, ce n’est pas refuser mordicus ces mesures : ces petites contraintes du quotidien sont les clés de notre liberté." Ces gestes peuvent paraître "dérisoires", mais sont en fait "inestimables" pour freiner le Covid-19. Les poignées de main ne transmettent "pas que de la chaleur humaine", illustre-t-il.

Interrogé sur la hausse de la demande de tests antigéniques si leur durée de validité passe de trois à un jour, Olivier Véran répond que "s’il y avait une augmentation, nous suivrons évidemment la demande". Toutefois, ajoute-t-il, "le meilleur moyen de ne pas se poser la question, c’est de se faire vacciner".

Le retour du masque obligatoire partout et tests à l'école

Un décret va rendre le masque obligatoire dans tous les lieux couverts dès demain, même si leur accès est aussi soumis à la présentation du pass sanitaire. Les classes de primaire ne fermeront plus après un cas de Covid-19, mais "un dépistage systématique de toute la classe" aura lieu.

Concernant l’école primaire, un dispositif "plus adapté" est en test dans plusieurs départements. Si un élève est positif, tous ses camarades sont testés, et les positifs restent à la maison. Ce test mérite d’être étendu, et il n’y aura plus de fermeture systématique dès le premier cas en primaire, mais un dépistage systématique de toute la classe, annonce M. Blanquer, et "seuls les élèves présentant un test négatif pourront revenir en classe".

Une alerte via l'application TousAntiCovid sera envoyée à ceux qui l'ont téléchargée lorsque leur pass sanitaire arrivera à expiration, annonce Olivier Véran. Mis au courant de l'afflux de prises de rendez-vous en ligne, ce dernier promet que tout le monde pourra prendre rendez-vous "dans les prochaines heures".

En résumé

  • Il n'y a "ni confinement, ni couvre-feu, ni fermeture anticipée des commerces, ni limitation de déplacement" ;
  • Le rappel vaccinal sera ouvert dès samedi "à tous les adultes âgés de 18 ans et plus dès cinq mois après leur dernière injection" ;
  • A partir du 15 janvier, le pass sanitaire sera désactivé sans dose de rappel dans les "sept mois après la dernière injection" ;
  • A compter de lundi, la durée de validité des tests PCR et antigéniques, qui servent de pass sanitaire pour ceux qui ne sont pas encore vaccinés, sera réduite à 24 heures ;
  • Le masque va redevenir obligatoire partout en intérieur, y compris dans les lieux demandant le pass sanitaire ;
  • Il n'y aura plus de fermeture systématique de classe dès le premier cas de Covid-19 dans le primaire. Un dépistage systématique de toute la classe aura lieu et seuls les élèves présentant un test négatif pourront revenir en classe.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.