• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Crash avion-hélico dans le Val d'Aoste : le pilote français placé en garde à vue

© RAI/Secours Alpin Valdôtain
© RAI/Secours Alpin Valdôtain

La collision entre l'avion français et l'hélico italien a causé la mort de sept personnes au dessus du glacier du Ruitor dans le Val d'Aoste. Le pilote de l'avion en réchappe miraculeusement. Mais il est placé en garde à vue pour négligence et homicide, selon l'agence de presse italienne ANSA.

Par Jean-Christophe Pain




 Selon l'agence de presse italienne ANSA, le pilote-instructeur de l'avion français, qui a réchappé miraculeusement à la mort, a été placé en garde en vue par le Procureur d'Aoste pour imprudence aggravée. Il est encore à l'hôpital, "sous le choc", selon son avocat.
Crash avion-hélico dans le Val d'Aoste : le pilote français en garde à vue
Intervenants : Mathieu Ferraris Maire de La Thuile, Giovanni Pellizzeri Président AVDA, gestionnaire aéroport Aoste Reportage : I. Pernet-Duparc, S. Worreth, V. Muamba
 
Crash Val d'Aoste : la vidéo des secouristes
Images Secours Alpin Valdôtain


Le petit avion de tourisme français, un Jodel transportant trois personnes, avait décollé de Megève ce 25 janvier dans l'après-midi. L'hélicoptère italien, appartenant à la société GMH connue pour l'héliski, était basé à Courmayeur dans le Val d'Aoste.
 
 
Les débris des appareils sur le glacier du Ruitor / © RAI/Secours Alpin Valdôtain
Les débris des appareils sur le glacier du Ruitor / © RAI/Secours Alpin Valdôtain


Les deux appareils se sont percutés au dessus du glacier du Ruitor, vers 2 500 mètres d'altitude. 
 
 
En rouge le Ruitor où les débris des appareils ont été retrouvés / © Google Maps
En rouge le Ruitor où les débris des appareils ont été retrouvés / © Google Maps
 

La collision a causé la mort de sept personnes au total, selon le dernier bilan, plus lourd que celui annoncé hier. Les 2 personnes disparues ont été retrouvées. L'identité de deux des personnes décédées est désormais connue : il s'agit de deux valdôtains, le pilote de l'hélico et un guide de haute-montagne.

 
VIDEO. Crash Val d'Aoste


Les Experts de l'aviation civile italienne sont sur place pour l’enquête. Ils s'interrogent sur le plan de vol du Jodel. 

 
© Secours Alpin Valdôtain
© Secours Alpin Valdôtain
© Secours Alpin Valdôtain
© Secours Alpin Valdôtain
© Secours Alpin Valdôtain
© Secours Alpin Valdôtain


Le Jodel "Mousquetaire" avait décollé de l'aéroclub de Megève, qui forme des pilotes au vol de montagne. Il se pourrait que l'instructeur et ses deux élèves aient eu l'intention de se poser sur le glacier du Ruitor. C'est un exercice pratiqué dans le cadre de l'entraînement des pilotes de montagne. 

Mais pour cela, il est obligatoire de déposer un plan de vol avant de passer la frontière. Plan qui s'avère inexistant pour l'instant. Le parquet d'Aoste a ouvert une enquête.

 
© I. Pernet/France 3 Alpes
© I. Pernet/France 3 Alpes



 

 

Sur le même sujet

Archives : les 20 ans du classement du Vieux-Lyon

Les + Lus