• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Critérium du Dauphiné : le Belge Dylan Teuns remporte la 2ème étape, Romain Bardet perd du temps

Le belge Dylans Teuns emporte la 2ème étape du Critérium du Dauphiné, lundi 10 juin, à Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire) / © AFP/Anne-Christine Poujoulat
Le belge Dylans Teuns emporte la 2ème étape du Critérium du Dauphiné, lundi 10 juin, à Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire) / © AFP/Anne-Christine Poujoulat

A l'issue de la deuxième étape du Critérium du Dauphiné, lundi 10 juin, le Belge Dylan Teuns s'empare du maillot jaune. L’Auvergnat Romain Bardet perd du temps sur les favoris et leur concède 31 secondes de retard. 

 

Par D.Cros

Le Critérium du Dauphiné toujours en Auvergne. La deuxième étape, lundi 10 juin, a emmené les coureurs de Mauriac dans le Cantal à Craponne-sur-Arzon en Haute-Loire.

Une épreuve de 180 kilomètres avec pas moins de huit côtes. Le Critérium a pris de la hauteur. Dans le Cantal, les coureurs ont grimpé les côtes de Moussages, de la Martel, de Cheylade, de la tourbière de Jolan et de Chavanon. Ils ont ensuite enchaîné, avec trois autres côtes en Haute-Loire : côte de la Baraque, côte de la Barbatte et côte de Saint-Victor sur Arlanc.

C’est le Belge Dylans Teuns (Bahrain-Merida) qui l’a emporté au sprint en 7 heures 37 minutes et 03 secondes.  Il s’empare ainsi du maillot jaune de leader détenu la veille par le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data).

Dans le groupe de tête figure le français Thibault Pinot arrivé en 4ème position, 13 secondes après le vainqueur.
 


31 secondes de retard pour Bardet

L’Auvergnat Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) est donné comme le grand perdant de cette deuxième étape. Avant d'aborder la dernière côte, celle de Saint-Victor-sur-Arlanc, un groupe se détache. Il ne parvient pas à suivre le rythme et se laisse distancer.

A 10 kilomètres de l’arrivée, il roule avec 25 secondes de retard sur le groupe des favoris comprenant notamment Christopher Froome (Ineos), Thibaut Pinot (Groupama FDJ) ou encore Nairo Quintana (Movistar). Il finit sa course avec 31 secondes de retard.
 

Mardi 11 juin, les coureurs feront 177 kilomètres de course entre Le Puy-en-Velay (Haute-Loire) et Riom (Puy-de-Dôme).

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus