Cruas, Bugey: l'Autorité de sûreté nucléaire met EDF en demeure

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé lundi 13 janvier avoir mis EDF en demeure de transmettre des analyses liées à la protection environnementale sur certaines de ses installations nucléaires.

Centrale du Bugey, le 23 octobre 2019
Centrale du Bugey, le 23 octobre 2019 © Laurent THEVENOT/MAXPPP
Datée du 7 janvier, cette mise en demeure concerne les sites du Bugey, de Cruas, du Blayais, de Chinon, de Chooz, de Gravelines et de Saint-Laurent.
Selon le gendarme du nucléaire, l'électricien n'a pas joint à plusieurs rapports de réexamen périodique des documents pourtant exigés par la loi depuis 2013, notamment une "analyse des performances des moyens de prévention" des nuisances sanitaires et environnementales, ainsi qu'une "analyse de l'état chimique et radiologique de l'environnement sur l'installation et son voisinage".
EDF s'est engagée à établir et transmettre les éléments requis au plus tard en juin 2021, ajoute l'ASN.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nucléaire environnement centrale nucléaire de gravelines énergie